PSG-Bayern : pas de festivités pour le retour des Parisiens dans la capitale

Kylian Mbappé quittant l'hôtel du PSG à Lisbonne, le 24 août 2020, au lendemain de la finale de Ligue des champions perdue face au Bayern Munich
Football

SÉCURITÉ - Alors que les joueurs du PSG seront de retour à Paris ce lundi après-midi, la préfecture de police a interdit tous "les défilés et rassemblements liés à la 65e finale de la Ligue des Champions de l'UEFA partout dans la capitale", suite aux débordements survenus dimanche soir à l'issue de la défaite face au Bayern Munich.

La fête est finie. Malgré la défaite, les supporters parisiens avaient peut-être à cœur de remercier et féliciter leur équipe pour leur parcours en Ligue des champions ce lundi, à l'occasion de leur retour dans la capitale. Mais suite aux débordements survenus dimanche soir à l'issue de la défaite du PSG face au Bayern Munich (1-0) en finale de la compétition, la préfecture de police de Paris a pris les devants et a choisi de couper court aux festivités. 

Dans un communiqué publié ce lundi en début d'après-midi, elle interdit "les défilés et rassemblements liés à la 65e finale de la Ligue des Champions de l'UEFA partout dans la capitale" à partir de 14h30 lundi jusqu'à 06 heures du matin mardi.

Lire aussi

En vidéo

Finale de la Ligue des champions : des échauffourées à Paris après la défaite du PSG

Outre cette interdiction des défilés et rassemblements, il a été décidé d'interdire l'ouverture "des bars, débits de boisson et restaurants ainsi que la consommation de boissons alcooliques sur la voie publique dans le secteur" du Parc des princes à partir de 16h30 lundi jusqu'à 6 heures mardi. Le préfet précise aussi que les forces de l'ordre "continueront d'assurer un dispositif renforcé de sécurisation" dans l'après-midi et la soirée de lundi.

Dimanche à l'issue du match, 158 personnes ont été interpellées "pour violences commises sur personne dépositaire de l’autorité publique, jets de projectiles, vols, recel de vol, outrages, dégradations volontaires" et "404 verbalisations pour non port du masque ont été réalisées et deux bars ont été fermés", précise la préfecture.

Plus tôt dans la journée, le Collectif des Ultras Paris avait fait savoir de son intention de se rendre au parc des Princes à 17h, afin de féliciter les joueurs. 

Dans un texte publié sur les réseaux sociaux, le CUP prévenait qu'il ne tolérerait "aucun débordement", et qu'il appelait à barrières ou encore le port du masque.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent