Qui est Kepa Arrizabalaga, le nouveau gardien le plus cher de l’histoire ?

Qui est Kepa Arrizabalaga, le nouveau gardien le plus cher de l’histoire ?

PORTRAIT - A la veille de la fermeture du marché des transferts en Angleterre, Chelsea a frappé un grand coup mercredi en annonçant la signature du gardien espagnol de l'Athletic Bilbao, Kepa Arrizabalaga. A seulement 23 ans, le Basque devient le portier le plus cher de l'histoire du football.

A 23 ans, Kepa Arrizabalaga est devenu mercredi l’attraction de ce mercato d’été. Méconnu du grand public jusqu’ici, le désormais ex-gardien de l’Athletic Bilbao a signé un contrat de sept ans avec le club anglais de Chelsea, qui a dans le même temps laissé partir son gardien belge Thibaut Courtois vers le Real Madrid.


Surtout, grâce à ce transfert estimé à 80 millions d’euros, montant de sa clause libératoire, Kepa est devenu le portier le plus cher de l’histoire du football, effaçant des tablettes le Brésilien Alisson Becker, nouvelle recrue de Liverpool arrachée à l’AS Roma pour 62,5 millions d’euros. Ce dernier avait devancé un certain Gianluigi Buffon, acheté 52 millions d’euros par la Juventus Turin à Parme à l’été 2001. Avant d’atterrir à Londres pour relever le défi des Blues, Kepa Arrizabalaga s’est construit une très belle réputation auprès des amateurs du championnat espagnol.

Une 1ère sélection avec la Roja en novembre

Après deux saisons destinées à parfaire sa formation, en prêt au SD Ponferradina (2014-2015), puis au Real Valladolid (2015-2016), en deuxième division espagnole, le natif de Ondorroa, dans le Pays Basque, a petit à petit pris du poids dans l’effectif de l’Athletic Bilbao, disputant 23 matchs de Liga lors de la saison 2016-2017. Lors de cet exercice, le Basque a impressionné les observateurs, n’encaissant que 22 buts et réussissant à garder sa cage inviolée durant huit rencontres. Un premier exercice dans l’élite réussi qui lui ouvrira les portes de la sélection espagnole en juin dernier.


Malgré une saison 2017-2018 difficile sur le plan collectif, en témoigne la 16e place au classement de l’Athletic Bilbao, le gardien d’1m89 va s’imposer comme le titulaire indiscutable dans les cages de San Mamés, avec un total de 30 rencontres de Liga pour 43 buts encaissés et 7 matchs sans prendre de but. Vu comme le nouveau Iker Casillas (l'ancien gardien star du Real Madrid, ndlr), par la presse espagnole, Arrizabalaga disputera son premier match en équipe nationale d’Espagne le 11 novembre dernier, lors du large succès espagnol face au Costa Rica (5-0).

Un transfert avorté au Real l'hiver dernier

Observé depuis plusieurs mois par Arsenal et le Real Madrid, Kepa va faire la Une des journaux espagnols lors du mercato d’hiver. La presse ibérique est unanime : l’avenir du dernier rempart de Bilbao se situe du côté de Madrid, au Real plus précisément. Alors que le transfert semblait bouclé pour un montant avoisinant 20M€, Zinedine Zidane, alors coach du club madrilène, avait finalement mis son veto au recrutement d’un portier en cours de saison : "Kepa est très talentueux. Mais je ne voulais pas un gardien au milieu de la saison. Je ne regrette pas de ne pas l’avoir signé."


Retenu dans le groupe de l’Espagne pour le Mondial 2018, Kepa va finalement franchir le pas et signer quelques mois plus tard à Chelsea, pour un montant quatre fois supérieur à l’offre du Real datant du mois de janvier. Reste à savoir désormais si la Maison Blanche va regretter sur le long terme de ne pas avoir misé sur celui que l’on considère d’ores et déjà comme le futur de la Roja au-delà des Pyrénées.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mercato estival 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter