Football : l'Olympique lyonnais envisage un recours en justice après l'arrêt de la Ligue 1

Football : l'Olympique lyonnais envisage un recours en justice après l'arrêt de la Ligue 1
Football

FOOTBALL - Privé de qualification européenne suite à l'arrêt anticipé de la saison de Ligue 1, l'Olympique lyonnais a annoncé son intention d'aller en justice pour réclamer des dommages et intérêts.

Il fallait s'y attendre. Suite à la décision de la ligue professionnelle de football (LFP) d'arrêter la saison de Ligue 1, le patron de l'Olympique lyonnais (OL) a fait savoir qu'il envisage de saisir le tribunal administratif en procédure d'urgence. "C'est une perte de chance très importante (...) On va réclamer des dommages et intérêts, qui se chiffrent en plusieurs dizaines de millions d'euros", a déclaré ce jeudi 30 avril son président, Jean-Michel Aulas, lors d'une conférence téléphonique avec l'AFP et le journal régional Le Progrès

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mardi 28 avril que les compétitions sportives ne pourront pas reprendre avant septembre, actant la fin anticipée de la saison de L1 et de L2 de football. 

Pour Jean-Michel Aulas, le choix de la LFP de figer le classement final à la 28e journée, la dernière disputée mi-mars avant la suspension des compétitions en raison de la pandémie de coronavirus (covid-19) est très critiquable juridiquement. Le patron de l'OL la juge notamment "prématurée" et déplore le mode de classement retenu, avec un critère mixte "point pris sur nombre de matches joué".

En cause, le mode de calcul de la LFP

Jean-Michel Aulas a tenu à rappeler que son équipe a souvent, ces dernières années, réussi à remonter parmi les places européennes grâce à un sursaut lors des dernières journées - un scénario cette fois empêché par l'arrêt de la compétition. Le président de l'OM avait plaidé de son côté pour un système de play-offs à jouer en août qui auraient pu offrir une place européenne à son club, 7e du classement lors de la suspension du championnat mi-mars.

Le mode de calcul retenu par la LFP était redouté par l'Olympique lyonnais car il implique que le club, en l'état, ne sera pas qualifié pour une Coupe d'Europe pour la première fois depuis plus de vingt ans. Les chances pour Lyon de rester européen passe désormais par la tenue de la finale de la Coupe de la Ligue (OL-PSG), espérée en août, ou bien par un sacre final en Ligue des champions, à condition que celle-ci, suspendue en huitièmes, reprenne.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Disant s'attendre à ce type de recours, la ligue professionnelle de football a estimé que sa décision de figer le classement et d'attribuer le titre au Paris Saint-Germain (PSG) était "solide" juridiquement, par la voix de son directeur général exécutif, Didier Quillot.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent