Coupe de la Ligue : PSG-Monaco, le tournant de la saison ?

Coupe de la Ligue : PSG-Monaco, le tournant de la saison ?

Football
DirectLCI
TOURNANT - Ce samedi, à 21h au Parc OL, le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco, s'affrontent en finale de Coupe de la Ligue. À la lutte pour le titre en Ligue 1, les deux formations pourraient profiter de cette rencontre pour essayer de prendre l'ascendant sur l'autre pour le reste de la saison.

À l’occasion de la finale de la Coupe de la Ligue ce samedi au Parc OL (21h), les amateurs vont une nouvelle fois avoir le plaisir de voir s’affronter les deux mastodontes de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco. 


Alors que les Parisiens dominent outrageusement la France du football depuis plus de quatre saisons et l’arrivée de QSI dans le capital, les joueurs de la Principauté offrent cette année une concurrence des plus coriaces au champion en titre. Au point que le PSG a du mal à soutenir la comparaison, notamment après l’humiliation subie en huitième de finale de Ligue des champions face au FC Barcelone, alors que dans le même temps, Monaco éliminait brillamment Manchester City.

La jeunesse face au strass

Décriée pour sa frilosité offensive la saison dernière, la troupe de Leonardo Jardim dévoile un visage des plus séduisants cette saison, avec un jeu huilé et rapide vers l’avant. Après avoir suivi l’exemple du PSG et investi sur des stars mondiales telles que Falcao, James Rodriguez ou encore Joao Moutinho, la direction monégasque a réduit la voilure et misé sur des jeunes joueurs à fort potentiel scrupuleusement choisis par la cellule de recrutement. Un changement de stratégie qui s’avère payant avec les récentes sélections en équipe de France de Benjamin Mendy, Thomas Lemar et Tiémoué Bakayoko.


En face, le PSG ne produit pas un jeu aussi stimulant que l’ASM mais dispose d’un effectif à faire saliver bon nombres de clubs européens, constitué d’individualités très fortes comme Angel di Maria, Javier Pastore, Marco Verratti ou encore Edinson Cavani. Des individualités sans équivalent en France, achetées à prix d’or au fil des années et capables de coups d’éclats exceptionnels, comme face au Barça lors du match aller (4-0), ou encore face à l’Olympique de Marseille lors du "Clasico" le mois dernier (5-1).

La forme du moment du côté du Rocher

Au niveau de la forme du moment, l’AS Monaco a un avantage de taille. Les hommes de Leonardo Jardim ont enchaîné pas moins de six succès consécutifs depuis le 21 février dernier et la défaite spectaculaire face aux Citizens (5-3). Marseille, Nantes ou encore Bordeaux ont ainsi pris de plein fouet le TGV monégasque.


Du côté du Parc des Princes, malgré cinq victoires sur la même période et la démonstration de force réalisée face à l’OM (5-1), les Parisiens se relèvent péniblement du cauchemar du Camp Nou. Les Rouge et Bleu restent sur deux succès compliqués à Lorient (1-2) et face à Lyon (2-1).

Plus qu’une finale, un tournant ?

Si la perspective de remporter un trophée comme la Coupe de la Ligue samedi n’est pas négligeable pour les deux formations, l’occasion sera surtout d’asseoir sa domination sur le football français version 2016-2017. Ce choc pourrait alors sonner comme un tournant dans la saison des deux clubs.


En effet, dans l’optique où l’AS Monaco remportait l’affrontement, nul doute que le club de la Principauté prendrait un ascendant psychologique non négligeable sur Paris dans la course à l’Hexagoal, mais ferait également le plein de confiance pour son quart de finale de Ligue des champions face au Borussia Dortmund, prévu les 11 et 19 avril prochains. 


Dans le cas contraire, une lourde défaite des Monégasques face aux Parisiens pourrait mettre un sérieux coup au moral aux protégés du Prince Albert et créer une dynamique positive pour les joueurs d’Unai Emery, qui vont bénéficier d’un calendrier plus allégé. Une chose est sûre, le PSG-Monaco de ce samedi revêtira une dimension bien plus importante qu’une simple finale de Coupe de la Ligue.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter