Football féminin : Marie-Laure Délie raccroche les crampons

Marie-Laure Delie, l'une des meilleures buteuses de l'histoire des Bleues.
Football

RETRAITE - L’avant-centre internationale (123 sélections, 65 buts) a annoncé mettre un terme à sa carrière de footballeuse professionnelle. Âgée de 32 ans, la meilleure réalisatrice de l’histoire du PSG (131 buts) a pris sa décision six mois seulement après sa signature au Madrid CFF.

La fin d’une ère. Ou plutôt le "mot de la fin", comme la joueuse l’a elle-même annoncé sur ses réseaux sociaux. Une carrière riche et brillante : quinze ans de carrière (2005 à 2020), quatre clubs professionnels (Montpellier, PSG, Metz, Madrid CFF), 123 sélections et un titre de meilleure buteuse de l’histoire du PSG. Elle a également été au cœur du premier transfert "payant" de la D1 féminine. 

Le parcours de celle que son amie Elodie Thomis surnomme "Godzilla" a été pour le moins atypique. Elle fait ses premiers pas dans le monde du football à l'Olympique Viarmes Asnières, en île-de-France. Elle rejoint ensuite le FC Domont, un autre petit club de la région. A l'âge de 17 ans, elle débarque au Centre de formation de Clairefontaine. Ce qui va se révéler un véritable accélérateur de carrière pour la jeune attaquante. 

Deux ans plus tard, en 2007, elle signe au Paris Saint-Germain où elle va véritablement exploser. En 27 rencontres disputées, elle marque la bagatelle de 21 réalisations. Ce premier passage ne va durer qu'une saison, avant un départ un Montpellier, mais va nouer un lien indéfectible entre la joueuse et le club parisien. Dans l'Hérault, elle enchaîne les buts jusqu'en 2013 (94 en 137 rencontres). 

Elle connaît parallèlement le succès avec les Bleues après une première sélection en 2009. Elle s'affirme rapidement comme l'un des maillons forts d'une sélection tricolore qui émerge progressivement sur la scène internationale. Elle portera la tunique frappée du coq à 123 reprises (65 buts). 

En 2013, elle décide de retourner dans son club de cœur, le PSG, pour en marquer l'histoire. De 2013 à 2018, elle plante 110 nouveaux buts et devient ainsi la meilleure buteuse du club (131 buts). Sa fin de carrière est un peu plus chaotique avec un départ du PSG en forme de crève-coeur et une saison disputée sous le maillot de Metz. A l'été dernier, elle signe dans la toute nouvelle équipe de Madrid CFF avant de finalement décider d'arrêter. 

Lire aussi

Discrète, généreuse mais terriblement efficace devant les buts adverses, c'est un véritable monument du sport français qui raccroche les crampons. Marie-Laure Délie a d’ailleurs tenu à rendre hommage à la sélection tricolore : "Un énorme merci à l’équipe de France. Je n’oublie pas les supporters, merci pour votre soutien." Le clap de fin d’une légende qui a marqué de son empreinte le football féminin. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent