France-Allemagne : Leroy Sané, le retour en grâce du "mal-aimé" ?

Football
DirectLCI
FOCUS - Ce mardi, les Bleus reçoivent l'équipe d'Allemagne dans le cadre de la Ligue des Nations. Après un Mondial désastreux, la Mannschaft compte s'appuyer sur ses jeunes talents pour repartir de l'avant. Brillant mais sur courant alternatif avec Manchester City, Leroy Sané a les armes pour prendre les clés de l'attaque allemande.

Sa mise à l’écart du groupe allemand pour le Mondial 2018 avait surpris de nombreux observateurs du football européen. Leroy Sané, performant depuis plusieurs mois avec Manchester City, entend bien prendre sa revanche et prouver à son sélectionneur, Joachim Löw, qu’il peut s’imposer comme un élément clé de la Mannschaft. 


Löw, qui avait justifié la non sélection de Sané par les performances moyennes du Cityzen en sélection : "Sané n'a peut-être pas tout donné. Leroy a un talent énorme, absolu. Il sera bientôt de nouveau avec nous, à partir de septembre nous allons renforcer notre travail avec lui."

Je travaille pour mieux m'intégrer dans l'équipe, également du point de vue tactique.Leroy Sané, le 10 octobre 2018.

Convoqué lors du précédent rassemblement de Ligue des nations, l’ailier formé à Schalke 04 n’avait disputé que 7 minutes face à la France à Munich (0-0), avant de quitter le groupe pour assister à la naissance de sa fille. Lors de la lourde défaite face aux Pays-Bas samedi (3-0), Sané est entré avant l’heure de jeu, à la 57e minute, montrant de belles dispositions et une disponibillité pour ses partenaires.


Avant la rencontre face aux Bataves, le joueur d’origine sénégalaise et française faisait part de sa volonté de s’inscrire dans la durée en sélection allemande : "Je travaille pour mieux m'intégrer dans l'équipe, également du point de vue tactique. J'ai beaucoup réfléchi pendant la pause estivale, et j'essaye d'améliorer mon jeu de façon à ce que 'Jogi' (ndlr : le sélectionneur Joachim Löw) n'ait plus la possibilité de se passer de moi la prochaine fois."

Une "nonchalance" qui pose question

Si son talent saute aux yeux de tous en Allemagne, son attitude a sur le terrain, quelque peu nonchalante, questionne outre-Rhin, à l’instar de son coéquipier Toni Kroos qui avait déclaré en septembre dernier : "On a parfois l'impression que son langage corporel est toujours le même, peu importe qu'on gagne ou qu'on perde. (…) Ce qui saute aux yeux avec lui, c'est son talent, sa vitesse, son pied gauche. Il a été fantastique avec City la saison dernière, mais Pep (ndlr : Guardiola) a le même problème en ce moment - il essaye de tirer le meilleur de lui."


Selon le jeune joueur, cette attitude n’est pas du tout volontaire : "Je ne le fais pas exprès. Ce n'est pas le cas, je veux que tous ensemble nous jouions le mieux possible et que nous gagnions nos matches. Que certains aient une impression différente, c'est OK  pour moi. Je l'accepte et j'essaye d'y travailler."

Dans la lumière en Angleterre, contesté en Allemagne

La saison dernière, Leroy Sané a affolé les compteurs en Premier League avec Manchester City, avec 10 buts et 15 passes décisives en 32 rencontres, participant activement au sacre de champion des Mancuniens. Lors de l’exercice actuel, il compte une réalisation et deux passes décisives en sept matchs.


Malgré une très belle réputation en Angleterre, le crack de 22 ans compte seulement 13 sélections avec la Mannschaft depuis 2015. Dans une Allemagne en reconstruction après un Mondial raté, Leroy Sané a une belle carte à jouer pour être le nouveau leader d'attaque et ainsi débloquer son compteur de sélections. A commencer par mardi face aux Bleus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter