Monaco officialise la fin de son idylle avec Leonardo Jardim

Football
DirectLCI
AU REVOIR - L'AS Monaco, 18e de Ligue 1 après neuf journées, a annoncé ce jeudi avoir "mis fin à sa collaboration avec Leonardo Jardim", l'entraîneur portugais avec lequel le club de la Principauté a été champion de France en 2017. Il quitte le Rocher après quatre ans de bons et loyaux services.

Leonardo Jardim n'est plus l'entraîneur de Monaco. Le club de la principauté a officiellement démis de ses fonctions le coach portugais ce jeudi, alors que l'ASM occupe une 18e place inquiétante au classement, à quatre points du 17e, après neuf journées de Ligue 1. Thierry Henry, actuellement en négociations avec les décideurs monégasques, pourrait le remplacer.

Arrivé sur le Rocher en 2014 pour succéder à Claudio Ranieri, Jardim aura remporté la même année le titre de champion de France en 2017 devant le PSG et conduit les Monégasques jusqu'en demi-finale de la Ligue des champions, perdue face à la Juventus (0-2, 2-1). Sous sa coupe, Monaco a aussi atteint la finale de la Coupe de la Ligue en 2017 et 2018. En quatre saisons, l'ancien entraîneur du Sporting Lisbonne a toujours terminé sur le podium en Ligue 1.

Peu de temps avant la publication du communiqué de l'ASM, José Barros, l'un des adjoints du technicien portugais, avait déjà vendu la mèche sur Twitter. "Fier de notre parcours... Merci... à bientôt... Daghe Munegu", avait-il tweeté, avec une photo de l'ensemble du staff entourant Jardim, avec en mains l'Hexagoal, le trophée récompensant l'équipe championne de France.

Initialement sous contrat jusqu'en 2020 avec le club de la Principauté, Leonardo Jardim pourrait être indemnisé autour de sept millions d'euros suite à son licenciement. Sur le site de Monaco, il a tenu à adresser quelques mots. "Je suis reconnaissant et fier d’avoir pu entraîner l'AS Monaco durant plus de quatre années. J'ai toujours donné le meilleur de moi-même et travaillé avec passion. Nous avons remporté de grandes victoires ensemble et je garderai toujours ces souvenirs en moi. Daghe Munegu", a-t-il expliqué. Quasi anonyme à son arrivée, il repart en s'étant fait un nom qui attise aujourd'hui l'intérêt des ténors européens.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter