Football Leaks révèle les folies du Barça pour conserver Lionel Messi, payé plus de 100 millions d'euros par an

DirectLCI
RÉVÉLATIONS - Selon les documents Football Leaks, révélés ce vendredi par le site d'investigation Mediapart, Lionel Messi touche plus de 100 millions d'euros brut par an au FC Barcelone. L'Argentin, quintuple Ballon d'Or, perçoit ainsi un salaire de 286.140 euros par jour, faisant de lui le joueur le mieux payé au monde.

On était loin, très, très loin du compte. On savait que le salaire annuel net de Lionel Messi avait connu une inflation record en passant de 12 millions en 2012 à 22,8 millions d'euros en 2014. On croyait que le nouveau contrat paraphé pendant l'été et officialisé le 25 novembre dernier avait permis à l'Argentin de doubler ses émoluments annuels, pour atteindre 40 millions d'euros environ. Mais force est de reconnaître que nos calculs étaient faux. Selon les documents issus de Football Leaks et révélés ce vendredi par Mediapart, les revenus cumulés du quintuple Ballon d'Or à Barcelone atteignent plus de 100 millions d'euros brut par an. 


"C'est la première fois dans l'histoire du foot qu'un joueur obtient un revenu garanti qui dépasse les 100 millions d'euros par saison", soit 400 millions sur quatre ans (85% en salaire et 15% en droits à l'image), relève Mediapart, qui à titre comparaison explique que Cristiano Ronaldo touche deux fois moins que Lionel Messi. Même s'il faut relativiser cette (énorme) somme, puisqu'on parle en brut, et non en net. Ainsi, après le passage par la "case" impôts, sur les 100 millions brut gagnés par "La Pulga", il lui en resterait un peu moins de 50 millions net. Chaque jour, il perçoit ainsi 11.922 euros (hors prime). Soit un salaire de 286.140 euros par jour. 

Un "bonus loyauté" de 70 millions d'euros

Les données collectées par Football Leaks permettent de décomposer l'ensemble des revenus de l'Argentin. Outre un revenu fixe de 71 millions d'euros brut par an et une prime à la signature de 63,5 millions d'euros, la star du Barça perçoit, ô surprise, un "bonus de loyauté" de 70 millions d'euros. À la condition, bien entendu, de ne pas quitter le club avant la fin de son contrat, qui court jusqu'en juin 2021. Calculette en main, le tout s'élève à 104 millions d'euros (!) brut par an. Un coût astronomique pour Barcelone, auxquel pourrait s'ajouter divers bonus tels une victoire en C1 qui lui rapporterait... 12 millions d'euros. Mis bout à bout, l'ensemble des revenus négociés par le clan Messi peuvent dépasser allègrement les 122 millions d'euros.


"Du jamais vu" dans le football, insiste Mediapart. De même source, le salaire de Neymar au PSG, estimé à 30 millions d'euros par an, frôle les 37 millions d'euros tandis qu'au Real Madrid Cristiano Ronaldo émarge "seulement" à 39 millions d'euros. Le Portugais pourrait être doublement amer, puisque les Madrilènes auraient tenté de recruter son grand rival en levant sa clause de 250 millions d'euros en 2013, avant d'aller recruter Gareth Bale. Soit 28 millions de plus que ce qu'a dépensé le PSG pour recruter Neymar l'été dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter