Mbappé, Pogba, Lloris... Comment s'est passé le retour à l'ordinaire de nos champions du monde ?

Football
DirectLCI
RENTRÉE DES CLASSIEUX - En France, mais aussi un peu partout en Europe, la plupart des Bleus sacrés champions du monde en Russie sont revenus à la compétition ce week-end.

Retour sur terre. Nos champions du monde ont bien dû redescendre de leur nuage, un mois après la finale gagnée face à la Croatie, pour participer à la reprise de leurs championnats respectifs. De Hugo Lloris à Kylian Mbappé en passant par N'Golo Kanté, Paul Pogba, Antoine Griezmann, Benjamin Pavard, Steven Nzonzi ou Samuel Umtiti, de nombreux joueurs de l'équipe de France sacrée championne du monde en Russie, ont pu étrenner leur nouveau statut au sein de leurs clubs. Avec des fortunes diverses... 

GARDIENS

Hugo Lloris (Tottenham)


Deux matches pour autant de succès. Tottenham réalise un début de saison parfait en Premier League. Une semaine après leur succès à Newcastle (2-1), les Spurs ont battu Fulham (3-1) ce samedi. Titulaire dès la première journée, le capitaine des Bleus s'est montré très à son aise contre les Cottagers réalisant notamment une parade de grande classe sur une frappe de Tom Cairney  et une sortie pleine d'autorité dans les pieds de Ryan Sessegnon. Il s'est toutefois incliné face à Mitrovic. 

Steve Mandanda (Olympique de Marseille)


Une rentrée délicate. Pour son retour à la compétition, près d'un mois après la conquête du Graal en Russie, Steve Mandanda, s'est blessé dimanche soir face au promu, Nîmes (3-1). Touché au niveau de la cuisse, sur l'action conduisant au second but des Crocodiles inscrit par l'attaquant Sada Thioub à l'heure de jeu, le portier international de 33 ans souffre "d'un problème musculaire", a ainsi indiqué Rudi Garcia, l'entraîneur phocéen. La grosse tuile pour le 2e gardien des Bleus puisque, lundi, l'OM a annoncé une indisponibilité de trois à quatre semaines.  

Alphonse Aréola (PSG)


Avec l’arrivée de Gianluigi Buffon, le flou s'est installé quant à la hiérarchie au poste de gardien de buts du PSG.  Alphonse Areola semble en faire les frais puisque le portier âge dé 25 ans est resté sur le banc lors de deux premières journées de Ligue 1.  Mais pas de quoi entacher son moral pour autant. D'après des informations du Parisien, le joueur formé au PSG serait enclin à  "faire le match" avec le goal italien de 40 ans. Areola pourrait ainsi prolonger son contrat avec le club de la capitale et parapher un nouveau bail de 5 ans. 

DÉFENSEURS

Benjamin Pavard (VFB Stuttgart)


Le latéral de 22 ans droit, qui a vu sa patate face à l'Argentine en 8e de finale, n'a pas encore effectué son come back en match officiel avec son club du VFB Stuttgart. S'il se prépare depuis le 9 août, comme il l'avait indiqué sur Instagram, le championnat allemand ne reprend ses droits que le vendredi 24 août. Il pourrait ainsi  faire son retour contre Mainz 05, le dimanche 26 août prochain.

En vidéo

VIDÉO - Quand la fille de Martin Fourcade reprend la célèbre chanson sur Benjamin Pavard !

Djibril Sidibé ( AS Monaco)


Il n'a repris le chemin de l'entraînement que depuis quelques jours. Jugé trop juste par son entraîneur Leonardo Jardim, Djibril Sidibé, qui n'a plus joué depuis le match de poule face au Danemark le 26 juin dernier (0-0), n'a pas figuré dans le groupe de Monaco ce samedi  face à Lille (0-0). En son absence, c'est Almamy Touré qui a occupé le flanc droit de la défense monégasque. 

Raphaël Varane (Real Madrid) 


Il a ciré le banc. Ce dimanche, pour la première journée de Liga des Madrilènes contre Getafe, Raphaël Varane était remplaçant au coup d'envoi. L'ancien joueur du RC Lens, préféré à Nacho pour le poste de défenseur central gauche n'est même pas entré en jeu pour la victoire des siens (2-0).  Titulaire dès le 15 août, un mois après avoir disputé la finale d'un Mondial dont il aura disputé l'intégralité des 7 matches, Varane pourrait en partie payer sa piteuse prestation survenue en finale de la Supercoupe d'Europe contre l'Atlético de Madrid (défaite 4-2). 

Samuel Umititi ( FC Barcelone)


Une rentrée tranquille. Le gaucher a débuté sa saison en Liga  ce samedi avec le FC Barcelone pour un succès probant contre Alavès (3-0). Et Umtiti a disputé un match comme il en a souvent fait avec l'équipe blaugrana : des relances précises et quelques interceptions bien senties. 

Adil  Rami (Olympique de Marseille)


Le défenseur central de 32 ans faisait son retour à la compétition ce dimanche contre Nîmes. Auteur d'une prestation plutôt indigente aux côtés de la recrue estivale Duje Caleta-Car, Rami, qui n'avait pas disputé la moindre minute durant la Coupe du monde, n'a pu empêcher la débâcle des siens (revers 3-1).

Presnel Kimpembe (PSG)


"Presko" n'a pas encore participé à un match officiel du PSG cette saison. Le numéro 3 du club parisien faisait partie du groupe, samedi, mais il est resté sur le banc pour la victoire des siens à  Guingamp (1-3). Le coach allemand Thomas Tuchel préférant aligner Marquinhos à Thiago Silva pour constituer sa charnière centrale. 

Benjamin Mendy (Manchester City)


Un départ canon. Benjamin Mendy est inarrêtable en ce début de saison avec Manchester City. Titulaire lors du large succès des Citizens ce dimanche contre Huddersfield (6-1), le latéral gauche de 24 ans a été impliqué sur la moitié des buts de son équipe. Il confirme ainsi ses bonnes dispositions (deux passes décisives) déjà entrevues contre Arsenal ( victoire 2-0)  lors de la première journée du championnat anglais. Sa vilaine rupture des ligaments croisés du genou droit survenue en septembre 2017 semble définitivement derrière lui. 

Lucas Hernandez (Atlético de Madrid)


Il n'est pas prêt d'oublier cet été 2018. Trois semaines après avoir célébré en fanfare son titre de champion du monde avec l'équipe de France, Lucas Hernandez a fêté la naissance de son premier enfant. Sa compagne Amelia Lorente a accouché d'un petit  Martín le mercredi 1er août dernier. Quatorze jours après, le latéral était aligné en Supercoupe d'Europe (gagnée 4-2 face au Real Madrid). Ce lundi soir, en match décalé de la 1ère journée de Liga, l'Atlético de Madrid rend visite au FC Valence de Geoffrey Kondogbia et Kevin Gameiro. Et pour cette rencontre, Diego Simeone devra composer sans l'un de ses champions du monde français, puisque Lucas Hernandez est... suspendu.

MILIEUX DE TERRAIN

N’Golo Kanté (Chelsea)


L’inusable milieu des Bleus est toujours sur son petit nuage. De retour aux affaires courantes après un Mondial de haut vol, l’ancien Caennais n’a pas participé au Community Shield, perdu par Chelsea aux dépens de Manchester City (0-2). Il a malgré tout émerveillé la Premier League pour son retour. Buteur (!) contre Huddersfield (3-0) en ouverture de la saison, N’Golo Kanté - positionné plus haut sur le pré par son nouveau coach, Maurizio Sarri - a livré une nouvelle prestation aboutie lors du derby face à Arsenal (3-2). Malgré plusieurs opportunités pour marquer, il s’est toutefois montré assez maladroit.

Blaise Matuidi (Juventus Turin)


Revenu tardivement de ses congés au Mexique, le 10 août précisément, l’ancien Parisien a retrouvé ces derniers jours le chemin de l’entraînement. Blaise Matuidi, convoqué par Massimo Allegri dans le groupe bianconero pour le déplacement à Vérone samedi, a assisté à la victoire au forceps de ses coéquipiers - et à la première officielle de Cristiano Ronaldo avec la Vieille Dame - contre le Chievo (3-2). Son grand retour devrait intervenir pour le premier choc de la saison contre Lazio, le 25 août.

En vidéo

Blaise Matuidi de retour chez lui à Fontenay-sous-Bois avec la Coupe du monde

Steven Nzonzi (AS Rome)


En voilà un qui a profité de l’intersaison pour changer de crémerie. Désireux de quitter le FC Séville, le milieu défensif des Bleus a fini par s’engager avec l’AS Rome pour 26 millions d’euros, hors bonus. Entré en cours de jeu, à l’occasion de la finale de la dernière Coupe du monde, le natif de Colombes a signé quatre ans chez les Giallorossi, où il est assuré d’un temps de jeu conséquent. Steven Nzonzi a repris l’entraînement mais ne figurait pas sur la feuille de match pour la courte victoire de la Roma sur le Torino (0-1) samedi.

Paul Pogba (Manchester United)


Deux étoiles sur le crâne et du plomb dans la tête. Propulsé capitaine des Red Devils, "la Pioche" n’a pas raté ses retrouvailles avec la Premier League. Sur le plan des statistiques, Paul Pogba a commencé sa saison en boulet de canon avec deux buts, deux penalties marqués, en deux matches. Auteur d’une très bonne prestation face à Leicester (2-1) en ouverture de l’exercice 2018-2019, le Français a toutefois sombré face à Brighton (3-2), dans le sillage de toute l’équipe de Manchester United. Une question demeure : sera-t-il en mesure de poursuivre sur sa lancée du Mondial ?

Corentin Tolisso (Bayern Munich)


Dernier Bleu à avoir repris le chemin de l’entraînement, le 12 août, l’ancien Lyonnais a tout de même disputé ses premières minutes de la saison avec le Bayern Munich samedi lors de la victoire arrachée au premier tour de la Coupe d’Allemagne. Corentin Tolisso, remplaçant au coup d’envoi face à la formation de D4 Drochtersen (1-0), est entré en jeu à la 86e minute à la place de Müller. Une reprise tout en douceur donc.

ATTAQUANTS

Ousmane Dembélé (FC Barcelone)


Après une première saison compliquée au Barça, la faute notamment à une blessure de longue durée, "Dembouz" a préféré écourter ses vacances post-Mondial. L’ancien Rennais a ainsi pris part à la préparation, chose qu’il n’avait pas réalisée l’été dernier en raison de son transfert forcé en provenance du Borussia Dortmund. Un choix payant puisqu’il a offert aux Catalans leur premier trophée de la saison, la Supercoupe d’Espagne, en marquant le but de la victoire face au FC Séville (1-2). Après une entrée en jeu lors du trophée Gamper, remporté par Barcelone, Ousmane Dembélé n’a pas réussi à trouver le chemin des filets contre Alavés (3-0) dimanche en Liga.

Florian Thauvin (Marseille)


Lui aussi n’a pas tardé à revenir sur le pré. Moins d’une semaine après avoir repris, "Flotov" a fait son apparition dans le groupe phocéen pour la réception de Toulouse, premier match de la saison pour l’OM, la semaine dernière. L’ancien Bastiais, remplaçant au coup d’envoi, n’a eu besoin que de dix minutes pour signer d’un but son retour au Vélodrome lors de la large victoire des Olympiens (4-0). Titulaire dimanche à Nîmes (3-1), Florian Thauvin a de nouveau marqué mais n’a pu empêcher la défaite des siens. Le champion du monde, encore en phase de préparation, a été remplacé peu avant l'heure de jeu.

Nabil Fekir (Lyon)


En passe de rejoindre Liverpool durant la Coupe du monde,  "Nabillon", qui est donc resté à Lyon après le sacre des Bleus, a repris l’entraînement avec son club formateur. Il n’a toutefois pas encore refoulé les pelouses de Ligue 1, l’OL ne souhaitant pas précipiter le retour de son joyau sur le terrain. Sans Nabil Fekir, Lyon a connu la victoire (contre Amiens, 2-0) et la défaite (face à Reims, 1-0). Son retour à la compétition est attendu (et espéré) pour  vendredi 24 août contre Strasbourg devant son public du Groupama Stadium.

Thomas Lemar (Atlético de Madrid)


Un match dans les jambes et déjà un trophée. Recruté par les Colchoneros cet été, l’ancien Monégasque a disputé sa première rencontre sous ses nouvelles couleurs, à l’occasion de la Supercoupe d’Europe face au Real Madrid, le 12 août (4-2). Aligné milieu droit au début de la rencontre, Thomas Lemar a marché sur courant alternatif. Il a toutefois montré des signaux laissant penser qu’il s’est bien intégré au collectif. Une première encourageante à confirmer en Liga face à Valence ce lundi. 

Antoine Griezmann (Atlético de Madrid)


Proche de rejoindre le Barça au début de l’été, "Grizi" a finalement fait le choix du cœur en restant une saison de plus à l’Atlético de Madrid. Deux mois plus tard, il semble avoir pris la bonne décision. Pour son premier match, Antoine Griezmann a réussi son entrée en matière en ajoutant un nouveau trophée à sa collection, la Supercoupe d'Europe, après la victoire face au voisin, le Real Madrid (4-2). Encore en phase de reprise, il sera du voyage contre Valence en Liga ce lundi. 

Olivier Giroud (Chelsea)

S’il y a un cas qui pose question, c’est celui-là. Recruté l’hiver dernier par Antonio Conte pour renforcer le secteur offensif de Chelsea, l’ancien Gunner semble désormais voué à cirer le banc, malgré son statut de champion du monde. Absent lors du Community Shield perdu face à Manchester City, depuis la reprise de la Premier League, Olivier Giroud n’a joué qu’une quinzaine de minutes (samedi contre Arsenal, 3-2). Pour jouer, il va devoir prouver. Encore.

Kylian Mbappé (PSG)


On l’avait quitté sur un but en finale de la Coupe du monde, on le retrouve toujours aussi fringuant. Mis au repos par Thomas Tuchel pour le premier match de la saison face à Caen (3-0), "Donatello" a enfilé le costume de sauver du PSG à Guingamp (3-1). Entré à la pause, après une mauvaise première période des Parisiens face à de valeureux Bretons, Kylian Mbappé a changé le visage de son équipe. L’attaquant des Bleus a régalé le public du Roudourou avec un doublé de toute beauté. On se demande bien qui pourra arrêter Mbappé cette saison, tant il est différent, unique et épatant. 

Bonus : Didier Deschamps 

Alors qu'il s'est montré publiquement très complice durant cet été avec l'animateur de télévision Nagui, "Dédé la gagne" retrouvera la compétition d'ici peu avec les Bleus. En effet, les Tricolores seront opposés à l'Allemagne (le 6 septembre) puis aux Pays-Bas (le 9 septembre) en Ligue des Nations. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter