Premier League : mais c'est quoi ce "Boxing Day" dont on parle tous les ans à Noël ?

Football
DirectLCI
TRADITION - En Angleterre, le football ne prend pas de vacances à Noël. À peine la dinde digérée, les footballeurs de Premier League sont attendus sur les pelouses du Royaume ce mercredi pour la 19e journée de Premier League. LCI revient sur les origines du "Boxing Day".

Conduite à gauche, uniforme à l'école, fidélité à la livre sterling... c'est bien connu, l'Angleterre ne fait jamais rien comme les autres. Il en va de l'économie comme du football. Quand les autres championnats européens hibernent durant la trêve hivernale, la Premier League, elle, joue les prolongations. Et cela fait des lustres que cela dure. Depuis la fin du XIXe siècle, on joue chaque 26 décembre au Royaume-Uni. C'est le fameux "Boxing Day".


Selon une des versions les plus acceptées outre-Manche, cette appellation a pour origine une vieille tradition. Le lendemain du festin du 25 décembre, les lords de l'Angleterre victorienne avaient l'habitude d'offrir aux domestiques des boîtes contenant des cadeaux, des étrennes ou des restes de nourritures, les fameuses "Christmas Boxes". C'est également, depuis 1871, le seul jour de l'année chômé. Devenu une fête commerciale, à l'image du "Black Friday" aux États-Unis, ce jour de repos est aussi mis à profit pour se distraire et faire la fête.

Une tradition vieille de 158 ans

Car, à Noël, les Britanniques ouvrent le cadeaux comme ils se rendent au stade. Chaque 26 décembre, le public se masse sur les hippodromes ou dans les enceintes pour assister aux matches de football, de rugby ou encore de cricket. En ce qui concerne le ballon rond, la tradition remonte au 26 décembre 1860. Ce jour-là, le Sheffield F.C., doyen des clubs créé en 1857, affronte l'autre équipe de la ville, le Hallam F.C., fondé en 1860. Ce premier derby de l'histoire devient le tout premier match interclubs. Dès lors, le "Boxing Day" est né et a résisté au temps. Par extension, ce terme désigne une période où les clubs du championnat anglais enchaînent trois journées de championnat, condensées entre le 26 décembre et le 4 janvier. 


Au fil du temps, plusieurs "Boxing Day" sont restés dans les mémoires. Lors de la saison 1963-1964, les 39 rencontres des deux premières divisions ont donné lieu à 157 buts, dont 66 inscrits en Division One, l'ancêtre de la Premier League. Période intense, le rendez-vous a souvent révélé l'identité du futur champion. Sur les dix derniers années, huit leaders à Noël ont été sacrés à l'issue de la saison. Seul Liverpool a échoué par deux fois (2008-2009 et 2013-2014).

Un taux de remplissage proche des 100%

Et le rendez-vous est plébiscité par les supporters. À ce moment de l'année, le taux de remplissage dans les stades anglais avoisine les 95 à 100%. Audiences TV et recettes garanties. Au final, tout le monde, y compris les diffuseurs, nationaux et étrangers, semble y trouver son compte... sauf peut-être les principaux intéressés : les joueurs eux-mêmes. Par le passé, Sven Goran Eriksson, Sir Alex Ferguson et plus récemment Jürgen Klopp ont ainsi réclamé l'instauration d’une trêve hivernale. En vain. Le "Boxing Day" traverse les époques, conservant une vieille tradition comme les apprécient tant les sujets de Sa Majesté.

LE PROGRAMME DU "BOXING DAY"

Mercredi 26 décembre

Fulham - Wolverhampton (13h30 sur RMC Sport 1

Liverpool - Newcastle (16h sur RMC Sport 1)

Brighton - Arsenal (18h15 sur RMC Sport 1)

Watford - Chelsea (20h30 sur RMC Sport 1)

 

Jeudi 27 décembre

Southampton - West Ham (20h45 sur RMC Sport 1)


Samedi 29 décembre

Tottenham - Wolverhampton (16h sur RMC Sport 1)

Liverpool - Arsenal (18h30 sur RMC Sport 1)


Dimanche 30 décembre

Crystal Palace - Chelsea (13h sur RMC Sport 1)

Southampton - Manchester City (15h15 sur RMC Sport 1)

Manchester United - Bournemouth (17h30 sur RMC Sport 1)


Mardi 1er janvier

Everton - Leicester (13h30 sur RMC Sport 1)

Arsenal - Fulham (16h sur RMC Sport 1)

Cardiff - Tottenham (18h30 sur RMC Sport 1)


Mercredi 2 janvier

Newcastle - Manchester United (21h sur RMC Sport 1)


Jeudi 3 janvier 

Manchester City - Liverpool (21h sur RMC Sport 1)

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter