Fournier, agacé par le cas Gourcuff

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Touché aux chevilles durant la reprise, le meneur de jeu lyonnais est cette fois blessé au dos. Ce nouveau contre-temps semble énervé son entraîneur en manque de joueurs au milieu de terrain.

Treize blessures et plus de 530 jours d'absence . Les chiffres retenus ces derniers temps pour Yoann Gourcuff ne sont pas ceux du terrain. Alors que le meneur devait faire son retour jeudi à l'occasion du barrage de Ligue Europa contre le FC Astra Giurgiu (Roumanie), il a choisi de repousser cette reprise en raison de douleurs au dos.

Eloigné des terrains depuis la fin de saison dernière pour des douleurs aux chevilles, l'ancien Bordelais n'est toujours pas opérationnel, alors qui devait être dans le groupe jeudi. Et ce retour, sans cesse repoussé, commence à agacer son entraîneur qui ne l'a pas officiellement exprimé, mais seulement évoqué à demi-mot.

Un agacement semblable à celui de Rémi Garde

"J’ai essayé, à un moment, de tabler sur un délai qui était raisonnable à mes yeux", expliquait l'ancien technicien de Reims. Et d'ajouter : "pour le reste, les faits sont là : on a repris depuis un mois et demi et on n’a toujours pas pu l’utiliser. Cela nous complique la tâche, d’autant que l’on se trouve dans une situation critique au milieu de terrain".

Cette situation compliquée se traduit notamment par l'absence de Clément Grenier, qui a rechuté jeudi après avoir disputé plus de vingt minutes lors de la défaite face aux Roumains de l'Astra (1-2). Pour soigner sa pulbagie, le club envisage une intervention chirurgicale. Ajouter à cela l'absence de Gueida Fofana, très précieux en fin de saison dernière et vous obtenez de grandes inquiétudes.

Mais autour du cas Gourcuff, L'Equipe rappelle que Rémi Garde, déjà, était agacé par le cas du milieu de terrain offensif. Un sentiment que les membres du club avaient anticipé à l'égard d'Hubert Fournier et qui est désormais bien réel. Pourtant, l'entraîneur a tenu à tempérer cet agacement.

"Je ne suis pas en train de vous dire que Yoann le fait exprès, non. Il estime que son corps n’est pas prêt, c’est tout". Pas sûr que cet environnement pousse l'international français a prolongé l'aventure alors que Lyon cherche à le faire resigner.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter