Fournier, Roy, Baup… Loïc Féry pose ses conditions pour le recrutement de son futur coach à Lorient

Football

CHAISE MUSICALE – Dernier de Ligue 1 et sans entraîneur titulaire depuis maintenant huit jours et l’éviction de Sylvain Ripoll, le FC Lorient et son président Loïc Féry prennent leur temps pour trouver un nouveau technicien. Lequel devra remplir quelques conditions.

Il n’y a pas encore le feu en la demeure, mais Lorient n’a toujours pas d’entraîneur. Plus d’une semaine après le limogeage de Sylvain Ripoll, Loïc Féry lui cherche toujours un remplaçant. Et visiblement, le club morbihanais a toutes les peines du monde pour trouver l’homme de la situation. Est-ce par manque d’habitude ? Il faut dire que jamais Loïc Féry n’a dû, en tant que président (depuis 2009), changer d’entraîneur en cours de saison.

"Quelqu'un de lié au destin du club, même en cas de descente en L2"- Loïc Fery

Plusieurs CV fleurissent sur le bureau du président, comme ceux d’Elie Baup, ou précédemment de Rolland Courbis, qui n’est pas parvenu à se libérer de son contrat avec RMC. Certains techniciens ont même rencontré le président Féry récemment, comme Hubert Fournier ou encore Eric Roy. Mais aucun nom ne semble véritablement se dégager. Il faut dire que les Merlus ont posé leurs conditions. 

Interviewé dans L’Equipe, Loïc Féry explique qu’il souhaite à tout prix un entraîneur qui s'inscrive pleinement dans le projet du club : « Bien que l’objectif soit le maintien, on veut aussi quelqu’un qui soit complètement lié au destin du club, même en cas de descente en Ligue 2 » a confié le président du FCL. Une chose est sûre, en tout cas, le prochain coach de Lorient devrait être sur le banc à Bordeaux, lors de la prochaine journée de Ligue 1. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter