France-Cameroun : Adil Rami, Lassana Diarra et Kingsley Coman seront titulaires

France-Cameroun : Adil Rami, Lassana Diarra et Kingsley Coman seront titulaires

EQUIPE DE FRANCE – Didier Deschamps alignera, lundi soir face au Cameroun en match amical de préparation à l’Euro 2016, un onze de départ le plus proche possible de celui qui débutera le match d’ouverture face à la Roumanie le 10 juin. Avec Adil Rami, plutôt qu’Eliaquim Mangala, en défense centrale.

En précipitant le départ des réservistes, initialement prévu mardi, et avancé à ce dimanche matin, Didier Deschamps avait expliqué qu’il voulait au plus tôt passer "en mode compétition". Concrètement, il s’agit pour le sélectionneur de bâtir son onze type de l’Euro 2016, fortement perturbé par les forfaits des derniers jours, dès le France-Cameroun de lundi soir à Nantes, avant-dernier match de préparation (samedi prochain, les Bleus affronteront l’Ecosse à Metz), afin d’aider certains joueurs à trouver, ou retrouver, des habitudes de jeu.

Lors de la mise en place tactique effectuée ce dimanche soir sous la pluie torrentielle qui s’est abattue sur le stade de la Beaujoire, le coach a organisé une opposition à dix contre onze qui laisse peu de place au doute. C’est bien Adil Rami, appelé de dernière minute, et non Eliaquim Mangala, qui débutera en charnière au côté de Laurent Koscielny. Opposition durant laquelle le sélectionneur aura d'ailleurs passé le plus clair de son temps à conseiller le défenseur central du Séville FC.

A LIRE AUSSI >> France-Cameroun : les Bleus face au chantier de leur défense centrale

Pour le reste, Lassana Diarra, dispensé d’entraînement depuis 48 heures en raison d’un coup reçu au genou, a effectué l’intégralité de la séance et sera associé à Paul Pogba au milieu de terrain. Blaise Matuidi, lui, a disputé l’opposition parmi les remplaçants, mais il devrait néanmoins débuter, car l’infériorité numérique de l’équipe des titulaires avait sans doute pour but de mettre la défense à l’épreuve. Enfin, devant, Olivier Giroud sera encadré par Dimitri Payet et Kingsley Coman, complètement guéri de son angine.

Le Bavarois doit cette titularisation à l’absence d’Anthony Martial. "Il a ressenti une lourdeur au niveau d’une cuisse (samedi à la fin de l’entraînement à Clairefontaine, ndlr), rien de méchant. C’est une fatigue musculaire, mais il a passé des examens, il n’y a pas de lésion. Comme il a fini sa saison tardivement, en jouant les prolongations avec la finale de la Cup, il est probable qu’il ne participe pas au match de demain (lundi), sans que ça ait une incidence pour le deuxième match de Metz", avait prévenu Didier Deschamps, une heure plus tôt, en conférence de presse. C’est le seul joueur qui manquait à l’appel, avec Antoine Griezmann, finaliste malheureux de la Ligue des champions samedi. Lequel rejoindra ses camarades mardi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.