France-Roumanie (2-1) : les Bleus refont le match d’ouverture

France-Roumanie (2-1) : les Bleus refont le match d’ouverture
Football

EURO 2016 – Patrice Evra, Bacary Sagna et N’Golo Kanté sont tour à tour venus répondre à nos questions après la victoire (2-1) de l’équipe de France face à la Roumanie dans le match d’ouverture, vendredi soir au Stade de France. Une victoire laborieuse, mais qu’ils jugent tout de même significative, par rapport au contexte et à la qualité de l’adversaire.

► Patrice Evra
"On ne va pas se voiler la face, ça faisait deux ans que l’équipe de France n’avait pas joué de match officiel. Il faut féliciter cette équipe roumaine. Le coach nous avait prévenus, ils avaient fait match nul contre l’Espagne et l’Italie, deux grosses nations du football. Dans un premier match, avec ou sans la manière, les trois points, c’est tout ce qui compte. Je suis heureux et je vais bien dormir cette nuit."

"Ce n’était pas facile, il y avait de la pression, c’était le match d’ouverture, tout le monde a envie de bien faire. Ce que j’ai aimé, c’est qu’on n’a rien lâché, on a mis le bleu de chauffe. Gagner comme ça avec des coups de génie de Dimi (Payet, ndlr)... On a besoin de ce genre de victoire. Bon, on ne veut pas souffrir comme ça à chaque fois, c’est sûr, mais c’est beau."

"La défense centrale ? Il faut féliciter Lolo (Koscielny, ndlr), et Adil (Rami, ndlr). Adil a beaucoup été critiqué, mais il a fait un gros match. Je provoque le penalty, c’est là qu’on prend un but, c’est dommage, mais la charnière a fait du bon boulot. Les Roumains ont beaucoup couru, ils ne nous ont pas beaucoup mis en danger mais j’avais l’impression qu’ils étaient douze sur le terrain."

"On était mieux en deuxième mi-temps, mais il faisait chaud, certains joueurs m’ont dit qu’ils avaient la gorge sèche. C’est le premier match, il y a de l’appréhension. Et l’appréhension te fait consommer beaucoup d’énergie. Ca aurait été autre chose de finir sur une défaite, ou un nul. On va se lâcher contre l’Albanie. Maintenant, mettons ça de côté, on a pris les trois points, ce que tous les Français, nous les premiers, espérions."

"On cherche l’équilibre. On sait ce qu’on a bien fait et ce qu’on n’a pas bien fait. On va peut-être plus resserrer les lignes avant l’Albanie. Moi, je peux mieux faire. J’étais énervé de causer ce penalty. Je suis comme ça par nature. Après, on n’a rien lâché et j’ai continué à jouer mon football, je suis content. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas ma prestation mais cet état d’esprit, ce bleu de chauffe qu’on a tous mis. Ce (vendredi) soir, les Français peuvent être fiers de leur équipe."

EN SAVOIR +
>>  REVIVEZ - France-Roumanie : Payet en mode sauveur (2-1)
>>  VIDEO - Euro 2016 : la tête victorieuse de Giroud
>>  VIDEO - Euro 2016 : la parade énorme de Lloris  

 Bacary Sagna
"On était à 100%. C’est juste que les Roumains ont joué les coups à fond. Physiquement, ils nous ont fait énormément de mal. On a perdu pas mal de duels. Après, c’était difficile de mettre notre jeu en place. Heureusement, on a profité de la mi-temps pour revenir un petit peu mieux."

"Si notre équipe était coupée en deux ? Non. On n’a pas joué contre des peintres non plus ! Ils étaient compacts. Il a fallu être patients et on a su l’être, puisqu’on a marqué à la fin. On savait que ça se jouerait en fin de match. Le coach nous avait dit d’être solides, d’être nous-mêmes et qu’eux allaient avoir un petit coup de pompe vers la 70e minute. Donc c’est à ce moment-là qu’on a essayé de prendre l’ascendant, et qu’on a mieux géré le ballon."

"Chacun d’entre nous doit continuer à travailler. Il faut qu’on communique plus sur le terrain. Moi, j’ai confiance en l’équipe. Je pense qu’on peut être un sérieux prétendant au titre. Mais il faut prendre les choses petit à petit, et se concentrer sur le prochain match contre l’Albanie. C’est sûr qu’on a joué de meilleurs matchs que celui de ce (vendredi) soir. On en est tous conscients. On sait qu’on peut jouer beaucoup mieux que ça. On a à cœur de monter en puissance."

EN SAVOIR +
>> VIDÉO - Le but exceptionnel de Dimitri Payet
>> VIDÉO - Les larmes de Payet à sa sortie

► N’Golo Kanté
"C’était un match d’ouverture. Il n’a pas été facile, face à une Roumanie accrocheuse. C’était important de gagner, on l’a fait, c’est ce qu’il faut retenir."

"On ne ressentait pas de pression particulière. Mais dès le début, les Roumains ont eu des occasions. On a su réagir en marquant les premiers. C’est vrai qu’on s’est mis en danger, mais on s’en est sorti. »

"On savait que ça allait être compliqué. On a vu les derniers matchs de la Roumanie. On savait que c’était une équipe en confiance. Et aujourd’hui ils l’ont démontré en nous mettant en difficulté."

"A mon poste de sentinelle, je fais le maximum. Aujourd’hui ça s’est bien passé mais il faut continuer. La suite ne sera pas facile non plus. On espère qu’une fin de match comme ça peut nous aider."

"On a été chercher la victoire. On sait que la compétition, c’est différent des matchs amicaux. Maintenant, il faut se projeter sur le prochain match et l’aborder d’une meilleure manière, pour montrer un meilleur visage. Et surtout gagner, parce que c’est le principal."

EN SAVOIR + >> Non, Payet n'est pas un héros

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent