Franck Ribéry : 2014, huit mois de galère internationale

Football

RETRAITE – Même si l'annonce de sa retraite internationale a surpris, la décision du milieu de terrain français s'inscrit dans un processus qui a débuté au début de l'année et son échec au Ballon d'or. Depuis, Franck Ribéry n'est plus le même et son rapport avec l'équipe de France a changé.

2014 avait tout pour être une année parfaite. Une qualification arrachée face à l'Ukraine quelques semaines plus tôt et l'obtention du Ballon d'or possible, tout semblait sourire à Franck Ribéry. Mais voilà, rien ne s'est passé comme prévu...

Le 13 janvier : l'échec dans la course au Ballon d'or
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a eu du mal à s'en remettre. Battu par Cristiano Ronaldo et Lionel Messi pour l'obtention de la plus prestigieuse des récompenses individuelles dans le football, Franck Ribéry n'a pas accepté le choix des votants. Lui qui venait d'être élu meilleur joueur UEFA pour la saison 2012-2013, après avoir remporté la Ligue des champions, le championnat et la Coupe d'Allemagne avec le Bayern Munich, pensait vraiment mériter le trophée . Surtout, il n'a pas apprécié le soutient très modéré des Français dans sa course au Ballon d'Or, alors que le Portugal et l'Argentine militaient, eux, sans réserve pour Ronaldo et Messi.

Le 6 juin : forfait pour le Mondial
Il a payé les efforts des mois écoulés. Pas toujours convaincant avec le Bayern, Ribéry est pourtant l'homme fort de l'équipe bâtie par Pep Guardiola. Victime de douleurs lancinantes au dos, le milieu de terrain est tout de même aligné lors de la finale de la Coupe d'Allemagne alors que se profile le rassemblement des Bleus à Clairefontaine en vue de la Coupe du monde. Jamais aligné lors des deux premiers matches amicaux de l'équipe de France (Norvège et Jamaïque), le forfait du leader technique tricolore est annoncé par Didier Deschamps . Le staff évoque alors une "lombalgie prolongée" et appelle le Montpelliérain Rémy Cabella pour remplacer Ribéry.

Le 12 juin : la peur des piqûres
Règlement de compte entre Ribeirao Preto et Munich. A quelques heures du début de la Coupe du monde et alors que l'équipe de France joue son premier match face au Honduras deux jours plus tard, le staff a décidé de donner plus de précisions quant au forfait de Ribéry. En conférence de presse, le Dr Le Gall, médecin de l'équipe de France, explique : "Si un moment on a pensé que cela pouvait se régler comme ça (par une infiltration, ndlr), nous ne l'avons pas fait (… ) Franck a eu peur des piqûres". Une façon aussi de pointer du doigt les méthodes du Bayern , "un club où le mode de traitement de toutes les pathologies, ce sont des piqûres", explique encore Dr Le Gall. Une sortie qui va fortement agacer des Bavarois demandant à Franck Ribéry de défendre son club et de contredire le staff tricolore.

Le 4 juillet : le beau parcours des Bleus
"Finalement, on joue mieux sans lui". Même si Ribéry aurait sans doute pu faire des misères à ces Allemands qu'il connaît bien et qui viennent d'éliminer l'équipe de France en quart de finale de la Coupe du monde (1-0), chez les supporters, on ne semble pas regretter l'absence de l'ancien Marseillais. Il faut dire que sans, lui, l'équipe bâtie par Didier Deschamps a convaincu, lançant notamment Antoine Griezmann, capable de bien reprendre le côté gauche de Ribéry. Surtout, elle est dans une nouvelle dynamique de laquelle semble exclu le Bavarois. Quelques jours seulement après la décision équivalente de Samir Nasri dont il est proche , Franck Ribéry a décidé de ne plus porter le maillot Bleu. Peut-être parce que lui aussi il ne le rendait plus heureux.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter