"Franck Ribéry peut tout faire", clame Pep Guardiola

"Franck Ribéry peut tout faire", clame Pep Guardiola

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Ça va un peu mieux pour Franck Ribéry à Munich. Titulaire seulement trois fois cette saison en Bundesliga (les trois dernières journées), l'ailier tricolore semble avoir convaincu Pep Guardiola de lui faire à nouveau confiance. Un entraîneur qui ne semble pas s'en plaindre.

"C'est un honneur d'être son entraîneur et j'espère l'aider à être encore meilleur". Il y a pratiquement un an, quand Franck Ribéry concourrait pour le Ballon d'Or 2014 avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, il avait reçu ce bel hommage de Pep Guardiola. Derrière le compliment, on comprenait aussi cette volonté de l'entraîneur espagnol : faire progresser l'international français et notamment dans le domaine tactique.

EN SAVOIR + >> Pep Guardiola n'a "jamais vu un joueur comme Ribéry"

A l'approche de l'an 2015, et alors que cela fera bientôt dix-huit mois que les deux hommes travaillent ensemble, l'évolution du créateur tricolore a été quelque peu tronquée. Sa blessure, contractée juste avant la Coupe du monde 2014, ne lui a pas seulement fait manquer l'événement brésilien. Elle a aussi gâché tout son début de saison avec le Bayern Munich. Et l'Allemand Mario Götze, sacré lui champion du monde, en a profité pour s'installer dans le onze toujours changeant de l'ancien Barcelonnais.

"On a besoin des dribbles de Franck"

Assis sur le banc munichois ces derniers mois, Ribéry commence à peine à regoûter aux joies des titularisations. Le joueur de 31 ans a démarré les cinq derniers matches du Bayern (trois en championnat) et a même évolué dans l'axe, le weekend dernier à Berlin (victoire 1-0). Une idée loin d'être saugrenue puisque le numéro 7 bavarois avait déjà régalé à ce poste avec l'OM d'Eric Gerets ou lors d'un France-Italie (3-1) post-Mondial 2006, distillant d'excellents ballons à Sidney Govou, Florent Malouda et autre Thierry Henry.

"Franck peut tout faire. C'est un vrai battant, qui peut jouer au centre, sur le flanc, et s'il doit revenir 100 fois en défense il le fera", a indiqué un Guardiola une nouvelle fois élogieux envers le Français. Et s'il n'emplira pas forcément les joueurs offensifs contre le Bayer Leverkusen samedi (Thomas Müller, Robert Lewandowski, Mario Götze, Arjen Robben et donc Ribéry étaient tous titulaires face au Hertha), le joueur révélé à Metz en Ligue 1 pourrait revivre dans un avenir proche une expérience axiale. "Ce dont on a besoin chez lui et (Arjen) Robben, ce sont leurs qualités en un contre un, affirme Guardiola. On a besoin des dribbles de Franck. Ces actions sont très importantes pour notre jeu."

Et ces dribbles créeraient logiquement plus de danger dans les défenses adverses s'ils étaient réalisés à 25 mètres du but dans l'axe qu'à 35 mètres sur un côté. Mais cela signifierait que Franck Ribéry soit en effet capable de "tout faire", y compris donc de comprendre les différentes tactiques développées par le Bayern au cours d'un match et les mouvements intelligents des Lewandowksi, Müller et autre Götze. A ce sujet, les prochains choix de Pep Guardiola pourraient être révélateurs...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter