Gilets jaunes : à quelles dates pourront être joués les matches reportés de la 17e journée de Ligue 1 ?

Football
REPROGRAMMATION - En raison des manifestations des Gilets jaunes ce week-end, les affiches PSG-Montpellier, Toulouse-Lyon, Monaco-Nice, Saint-Étienne-Marseille, Angers-Bordeaux et Nîmes-Nantes ont été reportées. Leur reprogrammation ne devrait pas être une mince affaire, la faute au calendrier surchargé des clubs concernés.

Un casse-tête sans nom en Ligue 1. Après PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon mardi, la Ligue de football professionnel (LFP) a acté ce jeudi 6 décembre les reports des matchs, Monaco-Nice, prévu vendredi à 20h45, et Saint-Etienne-Marseille, dimanche à 21h. Même chose un peu plus tard pour Angers-Bordeaux et Nîmes-Nantes, qui devaient se tenir à 20h samedi. Des dispositions prises "à la demande" des pouvoirs publics, après deux week-ends marqués par des heurts violents entre manifestants et forces de l'ordre et, en prévision d'un nouveau samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Une manière de concentrer les effectifs des forces de l'ordre mobilisés sur un seul front, et non à plusieurs endroits à la fois.


Ainsi, à l'heure où nous écrivons ces lignes jeudi soir, seuls quatre matches restent maintenus : deux programmés le samedi 8 décembre à 20h, Guingamp-Amiens et Rennes-Dijon, ainsi que deux autres le dimanche 9, Strasbourg-Caen à 14h et Lille-Reims à 16h.

À grand renfort de communiqués, la Commission des compétitions a rappelé qu'elle fixera "ultérieurement" la date des matches reportés. En interne, la Ligue planche déjà sur le sujet. Toutefois, le choix d'une nouvelle date ne s'annonce pas des plus aisés. Selon le règlement des compétitions (cf. l'article 528), toute rencontre de la phase aller doit être reprogrammée avant le début de la phase retour, le 22 décembre prochain. Le calendrier des équipes concernées ne laisse aucune marge de manœuvre. Le PSG, l'OL, l'OM et l'AS Monaco sont tous engagés dans une Coupe d'Europe au moins jusqu'à la fin décembre. 

Dès lors, le règlement prévoit un report à la première date disponible, et donc après la trêve hivernale. En raison de l'entrée en lice des clubs de Ligue 1 lors des 32es de finale de la Coupe de France, les 5 et 6 janvier 2019, il faudra patienter au mois une semaine de plus. Cela nous situe donc aux alentours des 15 et 16 janvier, entre la 20e et la 21e journée de Ligue 1. 

Le cas particulier du PSG

À priori, cette date conviendrait sans difficulté à toutes les formations concernées, à l'exception du PSG. En effet, le club de la capitale a prévu de partir au Qatar du 14 au 17 janvier, un stage lié à son contrat de sponsoring avec Qatar Tourism Authority (QTA). Selon L'Équipe, la direction parisienne a fait savoir à la LFP que le PSG ne serait pas disponible.


Autre solution envisagée : reprogrammer la rencontre PSG-Montpellier, début février, au moment des huitièmes de finale de la Ligue des champions. L'idée serait de faire, avec l'aval des Héraultais, jouer l'équipe de Thomas Tuchel entre ses potentiels matches aller et retour. Mais là encore, rien n'est assuré puisque l'UEFA, l'instance européenne organisatrice de la compétition reine, interdit la diffusion d'un match en même temps que les rencontres de Coupe d'Europe. PSG-Montpellier devrait ainsi se disputer l'après-midi, à condition que le diffuseur Canal+ donne son accord. Vous l'aurez compris, un sacré bourbier en perspective.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter