Goldman Sachs, Glazer, Lavillenie... Ce que vous avez raté ce jeudi matin

Football
DirectLCI
SPORTS - Une prévision qui parle d'imprévisibilité, un entraîneur qui fait du chantage à son actionnaire ou encore des perchistes ne pouvant plus sauter dans leur salle préférée. Autant de preuves qu'on aura tout vu dans notre tour quotidien de l'actualité sportive à la mi-journée.

Goldman Sachs voit les Bleus en quarts de finale du Mondial
Comme tous les quatre ans, la banque d'affaires américaine a analysé les scores de 14 000 rencontres officielles disputées par les 32 qualifiés depuis 1960 afin d'établir une projection statistique juste avant le début de la Coupe du monde . On y apprend ainsi que les chiffres donnent raison à la plupart des pronostiqueurs voyant le Brésil triompher à domicile et les Bleus se hisser jusqu'en quarts de finale. Concernant la France, qui terminerait première de son groupe après un succès (2-1) contre le Honduras et deux nuls (1-1) face à la Suisse (2e) et l'Equateur avant de passer le cap des 8es face à l'Iran (1-1 à la fin du temps réglementaire) puis de tomber (1-2) face à l'Allemagne en quarts, Goldman Sachs ajoute cependant : "Bien que l'équipe de France suscite peu d'attentes en termes de performances (16e nation FIFA, cote de 20 contre 1), nous estimons qu'une surprise comme la finale de 2006 est plus probable qu'une catastrophe comme 2010. La France et sa fiscalité actuelle ont un point commun : leur imprévisibilité."

Malcolm Glazer est mort
En Europe, il était le propriétaire honni par les supporters de Manchester United, lesquels lui avaient dédié ce slogan : "Love United, hate Glazer." À leurs yeux, ce génie des affaires, passionné de sport, incarnait la perte d'identité de leur club ainsi que l'explosion de sa dette. Un rejet qu'il n'avait pas connu dans son pays, les États-Unis. La franchise de NFL (le championnat nord-américain de foot US) dont il était propriétaire depuis 1995, les Tampa Bay Bucaneers, a en effet exprimé sa "tristesse" en annonçant son décès mercredi soir, à l'âge de 85 ans.

Le chantage de Kombouaré
Oui, Lens revient en Ligue 1 la saison prochaine , mais avec quels moyens ? À ce sujet, le richissime Hafiz Mammadov, obscur propriétaire du club depuis l'été 2013, ne pipe mot. Et cela commence à fortement agacer l'entraîneur Antoine Kombouaré, au point qu'il a menacé ses dirigeants de rompre son contrat si les choses n'évoluaient pas vite. Problème : les dirigeants en question, qui doivent eux-mêmes donner des garanties financières à la Ligue mercredi prochain, ne sont pas parvenus, ces derniers jours, à joindre l'actionnaire majoritaire. Ce qui n'est franchement pas très bon signe...

Un haut lieu du saut à la perche incendié
C'est l'un des dommages collatéraux des violents affrontements qui font rage à Donetsk, principale ville de l'Est prorusse de l'Ukraine. Le Palais des sports Droujba, où Sergueï Bubka, Elena Isinbaeva et dernièrement Renaud Lavillenie ont battu des records du monde, a été incendié. "Triste nouvelle d'apprendre que la salle Drujba Arena à Donetsk a brûlé. La salle où Sergueï Bubka, Yelena Isinbaeva et moi avons battu le record du monde du saut à la perche. Bon courage et grosse pensée pour ce peuple ukrainien. En espérant que le futur soit meilleur", s'est ému le Français sur sa page Facebook en l'apprenant. Avant que Bubka, organisateur du fameux meeting annuel de perche qui s'y tenait chaque hiver, n'y aille lui-même de son tweet  : "J'espère que l'Arena sera bientôt reconstruite et pourra encore servir le sport. On se souvient des 6,16m de Lavillenie cette année."

Les Pays-Bas remportent la Coupe du monde de lingerie
Pour votre information, sachez que cette compétition est disputée par huit équipes (au lieu de 32 pour sa cousine plus habillée) et que les participantes s’affrontent sur des terrains réduits, à quatre contre quatre. L'édition qui vient de prendre fin se déroulait aux Pays-Bas et avait pour arbitre le courageux Andy van der Meyde. On vous laisse avec quelques images afin de vous faire votre propre idée. N'hésitez pas à nous faire part de vos analyses tactiques dans l'espace commentaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter