Gourcuff brille encore par son absence et ses blessures

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Alors son retour dans le groupe lyonnais était attendu après des douleurs à une cheville, l'ancien bordelais a de nouveau dû déclarer en raison de douleurs aux dos.

Yoann Gourcuff n'est pas uniquement un mystère du football mais aussi une énigme de la science. Face à l'Astra Giurgiu, l'ancien Bordelais ne fera finalement pas son retour. En cause, une douleur au dos alors qu'il était embêté depuis la fin de saison dernière par des problèmes aux chevilles.

Son retour était programmé pour ce barrage de Ligue Europa mais le meneur de jeu a finalement demandé un délai pour faire à nouveau partie de l'effectif lyonnais. Cette fois pour des douleurs au dos. ''Il ne sera pas là. Cela ne relève pas du secret défense, affirmait le technicien rhodanien, Hubert Fournier. Il avait déjà arrêté l'entraînement dans la semaine. Il ressentait une petite douleur au dos.''

535 jours d'absence, 13 blessures, 100 000 euros pour la Sécurité sociale

De son côté, le staff lyonnais espère revoir le joueur dès dimanche après-midi face à Lens. Mais là encore il n'y a aucune certitude avec Gourcuff et l'OL le sait bien, tout comme son entraîneur. ''Je reste persuadé qu’il aurait été préférable qu’il puisse faire sa rentrée à domicile mais c’est l’état de santé de Yoann qui décide''.

Depuis son arrivée, le joueur n'a toujours pas fourni une saison complète au club. Sur ce sujet, Le Parisien a d'ailleurs calculé que le Breton avait été absent durant près de 535 jours (il entame sa quatrième saison à Lyon), accumulant près de 13 blessures (chevilles, genoux, cuisses, adducteurs, côtes et même orteil).

Un bilan cruel pour un joueur qui a coûté 22 millions d'euros – et 100 000 à la Sécurité sociale - mais que l'OL souhaite tout de même prolongé moyennant une réduction de son salaire qui atteint aujourd'hui les 450 000 euros brut.

Décrit comme très professionnel, l'international français semble surtout être victime de malchance. En atteste une blessure au poignet après un check avant Alexandre Lacazette ou une autre à la cheville en promenant son chien. Vraiment bizarre...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter