Griezmann, l'homme aux 64 matchs, une condition physique en question

Griezmann, l'homme aux 64 matchs, une condition physique en question
Football

EURO 2016 – Antoine Griezmann est le dernier joueur à avoir rejoint l'équipe de France à quelques encablures du Championnat d'Europe. Il a montré des signes de fatigue lors du match d’ouverture contre la Roumanie (2-1), vendredi. Comment gérer le physique de l’attaquant de l’Atlético de Madrid, qui sort d’une saison éreintante en Espagne ?

Le 30 mai, après quasiment deux semaines de préparation pour l'Euro, l'équipe de France disputait son premier match amical face au Cameroun (3-2). De son côté, Antoine Griezmann (25 ans), seul absent de la liste des 23, faisait relâche deux jours après avoir perdu en finale de la Ligue des champions avec l'Atlético de Madrid contre le Real Madrid (1-1, 3 tab 5) . Intronisé fer de lance de l'attaque des Bleus grâce à sa saison époustouflante (33 buts, le meilleur bilan de sa carrière) et la mise à l'écart de Karim Benzema, le Mâconnais est un sujet de préoccupation puisqu'il a rejoint le groupe de Didier Deschamps à seulement dix jours du match d'ouverture contre la Roumanie, au Stade de France.

Un laps de temps (très) court auquel il faut ajouter une saison harassante avec l'Atlético avec 63 rencontres à son actif, seul Anthony Martial en a joué plus (65) sous la liquette frappée du coq. On greffe à cette statistique une autre donnée stupéfiante : Griezmann a avalé 142 864 mètres - soit plus de 142 kilomètres - en Ligue des champions cette saison (en 13 rencontres), 2e bilan le plus élevé en C1, derrière son partenaire chez les Colchoneros, Gabi. Avec tous ces éléments en main, comment le staff de Didier Deschamps s'y est pris pour permettre à l'ancien joueur de la Real Sociedad de disputer l'Euro dans de bonnes conditions et d'étirer, si possible, sa saison jusqu'au 10 juillet ?

A LIRE AUSSI
>>
Sondage exclusif : moins de la moitié des Français ont de la sympathie pour les Bleus
>>  
Pour battre la Roumanie, l’équipe de France devra d’abord dribbler la pression de l’événement  

"Sa préparation a dû uniquement être basée sur de la récupération. Il est arrivé à dix jours de l'entrée en lice en compétition, on ne peut plus faire grand-chose. Il fallait essentiellement lui permettre de récupérer, de faire un entraînement relativement doux pour ne pas puiser dans ses réserves" avance Jean-Marcel Ferret, ancien médecin de l'équipe de France qui a vécu les années fastes des Bleus entre 1993 et 2004. Avec seulement treize jours entre la finale de la C1 et le match d'ouverture contre la Roumanie, "c'est trop tard pour refaire du foncier. Si vous faîtes du foncier, il vous faut 3-4 semaines derrière, pour en tirer parti."

Il est arrivé plus fatigué que Zidane en 98

Si Griezmann s'astreint probablement à des séances d'entraînement allégées, l'encadrement de l'équipe de France a élaboré, en amont, un programme spécifique, individualisé "en fonction du nombre de matchs joués par saison, et éventuellement toutes les blessures qui étaient répertoriées." Sur son expérience personnelle, l'ex-médecin des Bleus se souvient "de joueurs comme Griezmann, qui avait joué plus de 60 matchs" avec, à la sortie, des résultats probants malgré un rythme esquintant. Les échéances en club et en sélection deviennent de plus en plus nombreuses et rapprochées au fil des années, Griezmann compte quasiment autant de rencontres (à 2 matchs près) dans les jambes à l'aune d'une compétition que certains Bleus (Thuram, Desailly, Zidane) au terme des épopées victorieuses de 1998 et 2000...

Reste un dernier écueil : une éventuelle blessure. En plus des polémiques qui polluent l'environnement des Bleus depuis le début de la préparation, l'équipe de France doit aussi composer avec plusieurs défections (Varane, Mathieu, Diarra). Mais le danger pour le Colchonero serait déplacé sur la saison prochaine : "Il faut se baser sur le critère des trois exercices précédents, avance Ferret. Quand j'ai vu un joueur disputé plus de 50 à 60 matchs trois saisons de suite, la quatrième, il était en grand danger face à une blessure assez grave." 59 en 2013-2014, 62 en 2014-2015 et 63 depuis août dernier, un total qui va gonfler dans les prochaines semaines. Diego Simeone est prévenu.

A LIRE AUSSI
>>
Notre interview de Patrice Evra : "Cette équipe de France, elle est belle !"
>>
Pour Simeone, Griezmann est "sûrement parmi les trois meilleurs joueurs du monde"

Le style de l'Atlético de Madrid "qui n'est pas très économique pour un joueur" a pompé beaucoup d'énergie à Griezmann en s'appuyant sur "sa vitesse de course et son explosivité." S'il possède des qualités athlétiques, en témoigne sa saison aboutie en dépit de la succession répétée de matchs, son degré de fatigue reste un point d'interrogation. "Il peut faire un très bon Euro mais aussi avoir le contrecoup durant la compétition." Une inquiétude légitime et renforcée alors qu'il a été le dernier à prendre le train bleu, en cours de route, lorsqu'il faisait escale en Autriche.

Mais le vice-champion d'Europe a la réputation de faire une préparation foncière d'avant-saison très poussée, un moment qui suscite la hantise des joueurs à leur retour de vacances. Luciano Vietto avait vomi durant ses premiers entraînements... Une charge de travail très conséquente qui devrait permettre à Antoine Griezmann d'avoir "de grosses qualités foncières" pour tenter de mener l'équipe de France vers le troisième Championnat d'Europe de son histoire après 1984 et 2000. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Provocations d'Erdogan, manifs hostiles... après un nouveau dimanche tendu, la France hausse le ton

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent