Guingamp-Monaco (3-3) : Gourvennec et Jardim refont le match

Guingamp-Monaco (3-3) : Gourvennec et Jardim refont le match

DirectLCI
LIGUE 1 - Il s'en est passé de belles ce dimanche au Roudourou, où l'En Avant Guingamp et l'AS Monaco ont partagé le point du nul au terme d'un match complètement fou (3-3). Qu'en ont pensé les entraîneurs, Jocelyn Gourvennec et Leonardo Jardim ?

Quand une équipe gagne, c'est plus facile : il y en a une autre qui perd. Mais en cas de match nul, il est bien plus compliqué de trouver un heureux bénéficiaire. Dans le cas du Guingamp-Monaco de ce dimanche, c'est encore pire : les buts ont plu en Bretagne (3-3), l'ASM menant trois fois au score et se faisant à chaque fois rejoindre, dont la dernière à 88e minute. Un scénario qui empêche tout analyse un tant soit peu objective. Faut-il voir le verre à moitié plein ou à moitié vide ? Féliciter les attaquants ? Incriminer les défenseurs ? Se réjouir de ne pas avoir perdu ? Regretter de ne pas avoir gagné ? Dans pareil cas, mieux vaut alors de tourner vers les entraîneurs, observateurs et acteurs à la fois, pour se faire une idée de la portée exacte d'un résultat. 

Jocelyn Gourvennec, entraîneur de Guingamp
"Je retiens d'abord le positif. Le fait de revenir trois fois au score contre cette équipe qui est une équipe de haut niveau en France. Après, c'est sûr qu'on prend, je pense, trois buts largement évitables, avec des erreurs d'appréciation, de couverture, des mauvais choix... On a quand même très mal défendu sur les trois buts. On ne prend pas trois buts sur du talent ou sur des choses qui sortent de l'ordinaire. Je me suis fâché à la mi-temps parce que ça ne me convenait pas du tout. On était poussifs, on avait de la volonté mais on était souvent en retard. Et puis il y a quand même eu une réaction en deuxième mi-temps. On a été plus saignants, plus dynamiques, et je pense qu'à un moment, on a pris l'ascendant. Le troisième but aurait pu nous assommer définitivement mais, finalement, les joueurs sont encore allés chercher avec beaucoup de ressources ce point qui est un bon point, contre une équipe européenne."

Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco
"Après le troisième but, tu penses toujours que tu vas gagner le match. Et quand tu prends le but du 3-3 et que ça fait match nul, tu es un peu déçu parce que c'est à cinq minutes de la fin. Notre idée, c'était de garder plus le ballon et de garder aussi le résultat. En ce moment, mon équipe marque plus de buts, mais elle encaisse plus de buts aussi. Toute l'équipe n'a pas su garder l'avantage en trois occasions. Le dernier but de l'adversaire vient sur une bonne frappe, mais aussi avec la chance. Il faut féliciter l'adversaire. Les deux derniers matches ici, Monaco a perdu. Ce n'est vraiment pas facile de jouer ici."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter