Hafiz Mammadov reste l'actionnaire du RC Lens

Football
FOOTBALL – Le Racing Club Lens devrait continuer à pouvoir compter sur son actionnaire principal, Hafiz Mammadov selon Gervais Martel. Présent devant la DNCG ce vendredi après-midi, le président du RCL a assuré que l'homme d'affaires azéri verserait les 14 millions d'euros attendus par le club nordiste afin de pouvoir recruter.

Le Racing Club de Lens est-il piloté par Anar ou Hafiz Mammadov ? La réponse était floue il y a encore quelques jours car le premier nommé avait apporté 2,5 millions dans les caisses du club en fin d'année. Gervais Martel a clarifié la situation ce vendredi après-midi devant la DNCG. L'actionnaire principal du club lensois, Hafiz Mammadov conservera son poste malgré les récentes rumeurs qui évoquaient un prochain départ de l'homme d'affaires azéri . "L’actionnaire c’est Hafiz Mammadov, il souhaite le rester”, a déclaré le président Martel à la sortie de son audience. Hafiz Mammadov a eu un certain nombre de difficultés, mais il a dit qu’il allait y faire face. Sa situation financière s’améliore.”

Lens est dans l'attente de 14 millions d'euros afin de pouvoir recruter, et cette somme d'argent devrait bien arriver dans les comptes du club dans les mois à venir à en croire Gervais Martel, toujours aussi confiant sur la question quand on évoque la situation financière du RCL. "Hafiz Mammadov nous a proposé un certain nombre de choses (jeudi), à savoir d’amener 4 millions d’euros au mois de janvier, 5 millions en février et 5 en mars. Pour satisfaire le règlement de la DNCG, il y a besoin de cette somme avant le 31 janvier pour pouvoir recruter. On va tout faire pour ça."

Lens terminera la saison en L1 selon Martel

Selon le président du Racing Club de Lens, cet argent n’a rien à voir avec la pérennité de la formation Sang-et-Or pour l’actuelle saison. “Il n’y a plus besoin de 14 millions, car ils correspondaient à un dépôt de la masse salariale au début de la saison. Or on joue avec huit joueurs en moins par rapport à la saison dernière. Et on a déjà un gain par rapport à cette masse de l’ordre de 6 millions, auxquels il faut ajouter les charges.", a-t-il expliqué. L’idée selon laquelle “le RC Lens ne finirait pas la saison, c’est du rêve complet. J’ai pu rassurer la DNCG. On leur a donné toutes les garanties sur le fait qu’au niveau trésorerie il n’y aurait aucun problème jusqu’à la fin de la saison. Le RC Lens n’a pas de dette, n’a jamais eu de retard de paiement de salaires... Lens fonctionne en auto-financement depuis le début de saison et fonctionnera ainsi jusqu’à la fin de la saison”. Un discours rassurant pour les supporters lensois, mais qui se montreront sûrement plus confiants au moment du versement de l'argent.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter