Le message d'adieu de Ben Arfa au PSG

DirectLCI
ADIEUX - Après une saison blanche sous les couleurs du PSG, Hatem Ben Arfa a annoncé ce jeudi la fin prochaine de sa collaboration avec le club de la capitale, via un message posté sur son compte Instagram. "Bientôt la fin de mon aventure au PSG" a-t-il écrit.

Cette fois, c'est clair. Dans l'air du temps depuis plusieurs mois, le départ d'Hatem Ben Arfa du Paris Saint-Germain est acté. En fin de contrat en juin prochain, l'international français a annoncé ce jeudi la fin de sa collaboration avec le club de la capitale, dans un message posté sur son compte Instagram. 


"Bientôt la fin de mon aventure au PSG, malgré des moments difficiles, je suis heureux d'avoir porté ce maillot, je garderai de merveilleux souvenirs avec mes coéquipiers et à travers ce message, j'en profite pour remercier les nombreux soutiens... j'aimerai toujours ce club #Psg #icicestparis", a ainsi écrit "HBA".

Ce message fait écho à un précédent post sur Instagram du joueur de 31 ans, datant du mercredi, dans lequel ce dernier annonçait avoir "assez patienté". Arrivé en juillet 2016 chez les Rouge et Bleu, l'ancien sociétaire de l'OGC Nice et de Newcastle a disputé un total famélique de 32 rencontres toutes compétitions confondues, pour seulement 4 buts et 7 passes décisives. Le dernier match officiel de Ben Arfa avec la tunique du PSG remonte au 5 avril 2017, il s'agissait d'un quart de finale de Coupe de France face à Avranches (0-4), durant lequel il avait inscrit un doublé et offert une passe décisive.

Alors qu'un retour à l'OGC Nice où il a brillé de mille feux durant la saison 2015-2016 a été évoqué ces derniers mois, c'est vers l'Olympique Lyonnais, son club formateur, qu'il pourrait retrouver du temps de jeu. Selon Football365, le milieu offensif dispose de plusieurs pistes en Turquie, en Grèce et aux Etats-Unis mais le club présidé par Jean-Michel Aulas garderait un oeil très attentif sur son ancienne pépite. "Les Gones n’ont pas abandonné la piste menant à leur ancien protégé, la piste reste active", précise le média sportif.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter