Helena Costa, le pari pas si fou de Clermont Foot

Helena Costa, le pari pas si fou de Clermont Foot

DirectLCI
LIGUE 2 - En officialisant la venue d'une femme entraîneur la saison prochaine, Clermont réalise une première. Car jamais avant la Portugaise Helena Costa, une femme n'avait occupé ce poste dans un club masculin professionel de football.

"Cette nomination doit permettre au Clermont Foot 63 de rentrer dans une nouvelle ère". Ce n'est pas peu de le dire, car pour une fois, un communiqué officiel n'a pas surfait la réalité. En nommant Helena Costa comme futur entraîneur la saison prochaine , Clermont Foot réalise ce qu'aucun club masculin français n'avait osé faire avant lui : nommer une femme en tant qu'entraîneur.

Une première qui offrira nécessairement au CF63 une large médiatisation pour les débuts de la Portugaise la saison prochaine en Ligue 2. Surtout, le club auvergnat s'est offert les services d'une technicienne réputée, qui baigne dans le management sportif depuis plus de 15 ans. Major de promotion pour son diplôme de sciences du sport et pour son Master d'analyse du jeu, Helena Costa fait rapidement ses gammes dans le football pro portugais.

Elle a dirigé les filles du Qatar et de l'Iran

En tant qu'entraîneur adjoint des équipes jeunes du Benfica Lisbonne, la jeune femme emmène les U17 jusqu'à la deuxième place du Championnat en 2005. La saison suivante, Helena Costa dirige pour la première fois une équipe senior masculine, Cheleirense, avec laquelle elle remporte la ligue régionale de Lisbonne en 3e division.

La suite de se carrière se conjugue au féminin, puisque la native d'Alhandra prend les rênes de plusieurs club portugais (Sintra et Odivelas). Et les nouveaux trophées qu'elle y remporte amène logiquement les sélections à s'intéresser à elle : les filles du Qatar (2010-2012) et de l'Iran (2012-2014) évoluent ensuite sous ses ordres.

En 1999, Carolina Morace n'avait tenu que deux matches en Italie

Avec le nouveau challenge offert par Clermont Foot, celle qui a aussi été recruteur pour le Celtic Glasgow va devoir faire face à une pression énorme. Du genre de celle qui avait poussé Carolina Morace, première entraîneur femme d'un club pro masculin dans l'histoire du football mondial en 1999, à démissionner au bout deux rencontres du banc de Calcio Viterbese, un club de 3e division italienne.

Mais Helena Costa paraît plus solide et vit déjà depuis plusieurs années avec l'étiquette, sans doute encombrante, de "Mourinho en jupe" que lui a affublée la presse portugaise dès ses début sur les bancs de touche.

Plus d'articles

Sur le même sujet