"Il laissera un souvenir unique à Marseille" : le monde du foot pleure l'ancien président de l'OM Pape Diouf

Pape Diouf est décédé des suites du coronavirus. Ce mercredi, tout en restant à distance, les supporters de l'OM saluent sa mémoire.
Football

DISPARITION - L'annonce du décès de l'ancien président de l'Olympique de Marseille Pape Diouf, mort ce mardi au Sénégal après avoir contracté le coronavirus, a eu l'effet d'une déflagration. Les hommages du monde du football se multiplient pour lui rendre un dernier hommage.

Pape Diouf était un dirigeant estimé. Pape Diouf est un homme apprécié. Contaminé par le coronavirus, l'ancien président de l'OM (2005-2009) s'est éteint ce mardi 31 mars à Dakar au Sénégal, où il passait une partie de l'année. La RTS, chaîne de télévision publique sénégalaise, l'a annoncé en début de soirée, une information confirmée par ses proches à l'AFP. L'homme d'affaires, hospitalisé dans la capitale sénégalaise et placé sous assistance respiratoire, devait être rapatrié dans la nuit à Nice en avion sanitaire. Mais son état s'est dégradé, l'avion n'a pu décoller et il est décédé sur le sol sénégalais. Il était âgé de 68 ans.

Sur Twitter, tous saluent unanimement la mémoire de l'ex-dirigeant de l'Olympique de Marseille. Benjamin Mendy, passé par le club phocéen (2013-2016), rend hommage à "un grand président mais surtout un immense homme, qui aura toujours dignement représenté l'OM et ses valeurs". Florian Thauvin, qui évolue toujours sur la Canebière, partage également sa tristesse. "Il laissera un souvenir unique à Marseille", écrit le chouchou du Vélodrome. "Pensées émues pour sa famille et ses proches."

Ancien journaliste à La Marseillaise, Pape Diouf a aussi occupé le poste d'agent de joueurs. Il a notamment géré les intérêts de Marcel Desailly, William Gallas, Habib Beye, Didier Drogba ou encore Basile Boli. "Pape a été mon ange gardien pendant toute ma carrière, un très bel ami. Sa voix unique me manquera à jamais", tweete l'auteur du coup de boule rageur qui a offert la Ligue des champions à l'OM en 1993.

Tu es parti trop tôt, jamais je ne t'oublierai- Samir NASRI

Parmi les joueurs qu'il a conseillés, l'homme à la moustache sombre et au large sourire en a marqué un en particulier. "Peu de personnes dans le monde du football m'ont touché ou ont eu un impact comme tu as pu l'avoir dans ma vie ou dans ma carrière", écrit Samir Nasri, l'ex-milieu d'Arsenal et de Man City, formé à l'OM (2004-2008). "Tu as toujours été un mentor, tu as été mon premier agent, tu as été mon président, et c'est avec le cœur gros que je dois te dire au revoir. Tu es parti trop tôt, jamais je ne t'oublierai."

Nommé à la présidence de l'OM en 2005, Pape Diouf a participé par la restructuration du club à la quête du titre de champion de France en 2010, le premier après 17 longues années sans le moindre titre. Réputé et reconnu pour son éloquence et son élocution, il a animé pendant quatre ans les coulisses de la Ligue 1, au gré de ses passes d'armes avec son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas. "Pape a été un grand président, très performant, respectable et respecté", estime le président de l'OL dans un tweet. "J'avais un profond respect pour lui. Je m'associe à la peine de toute sa famille et de tous ses amis."

Fils de Bernard, l'autre grand président de l'OM, qui a porté Marseille au sommet de l'Europe en 1993, Stéphane Tapie pleure sur Twitter son "ami" et "grand frère", avec qui il entretenait une relation fraternelle.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Tout au long de la soirée suivant l'annonce de la disparition de Pape Diouf, de nombreux autres témoignages de sympathie, de joueurs, de dirigeants, ont continué à déferler sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent