Homophobie dans les stades : Maracineanu et Le Graët enterrent la hache de guerre

Football

POLÉMIQUE - Après la franche opposition entre la ministre des Sports et le président de la Fédération française de football autour du traitement de l'homophobie dans les stades, un communiqué commun a été publié ce mercredi 11 septembre. Dans ce texte commun, Roxana Maracineanu et Noël Le Graët "partagent le principe d'une action (...) adaptée et pragmatique".

Après la querelle, vient le temps du communiqué. La ministre des Sports Roxana Maracineanu et le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët ont décidé d'enterrer la hache de guerre, du moins en façade, et d'unir leurs voix dans un texte commun où ils disent partager "le principe d'une action qui doit être aussi résolue qu'adaptée et pragmatique".  

Ces derniers affirment également faire "confiance au discernement des arbitres et des commissions de discipline" de la Ligue et de la Fédération et "invitent les associations de supporters et les clubs à s'unir pour construire ensemble une démarche pédagogique impliquant tous les acteurs, et lutter solidairement contre toutes les formes de discrimination en faveur du respect et du vivre ensemble". 

Lire aussi

Après s'être retrouvés côte-à-côte lors de la rencontre France-Andorre au stade de France, la ministre et le président de la FFF se sont résolus à clarifier les choses. Mardi 10 septembre, Roxana Maracineanu s'était indignée des propos de Noël Le Graët plus tôt dans la journée, qui avait marqué une différenciation entre le racisme et l'homophobie dans les stades. 

Emmanuel Macron avait, lui, réagi mardi soir, appelant également au "discernement" des arbitres et à la responsabilité des clubs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter