Huit équipes en trois points ... Avant PSG-Lille, la lutte fait rage derrière l'ogre parisien pour la course à l'Europe

Huit équipes en trois points ... Avant PSG-Lille, la lutte fait rage derrière l'ogre parisien pour la course à l'Europe
Football

ENJEUX - Ce vendredi soir au Parc des Princes (20h45), le Paris Saint-Germain reçoit le LOSC pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. Si les Rouge et Bleu sont déjà loin devant avec huit points d'avance, huit équipes se tiennent en trois points après trois mois de compétition. L'adversaire du PSG, Lille, fait partie de ce peloton.

Rarement un championnat a été aussi serré. Après treize journées de Ligue 1, alors que le Paris Saint-Germain a pris le large avec 30 points (10 victoires, 3 défaites) et huit points d'avance sur le deuxième, la course au podium est plus que jamais ouverte, huit équipes se tenant en à peine trois points. La faute à des "cadors" irréguliers ou alignant les contre-performances, à l'instar de l'Olympique Lyonnais, bloqué à une triste quatorzième place, à 14 points du leader.

Reims seul obstacle au PSG

Si des troubles-fêtes inattendus tels qu'Angers, Reims ou encore Nantes font partie de ce peloton en course pour l'Europe, Bordeaux, Saint-Etienne, Marseille ou encore Lille peuvent légitimement prétendre à une des trois premières places. Dauphin du PSG l'an dernier, le LOSC affronte l'ogre parisien vendredi 22 novembre (20h45) pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 avec l'ambition de revenir à hauteur de l'OM, deuxième avec 22 points.

Des huit équipes qui se tiennent en trois points, peu ont tenu le choc au moment d'affronter le PSG cette saison, pourtant défait trois fois cette saison. Ainsi, les Girondins de Bordeaux ont chuté à domicile lors de la huitième journée (1-0), Angers a été étrillé la semaine suivante au Parc des Princes (4-0), le dauphin actuel subissant le même sort à Paris lors du "Classico" (4-0). Seul le Stade de Reims a réussi à sortir son épingle du jeu en s'imposant brillamment dans l'antre parisienne (2-0). Un exemple que devra suivre Lille vendredi.

Lire aussi

Le succès de l'an dernier en exemple pour le LOSC ?

Pour y parvenir, les Dogues peuvent également s'inspirer de la saison dernière, où ils avaient fait craquer les Rouge et Bleu en fin de saison, avec une brillante victoire au stade Pierre-Mauroy sur le score de 5-1. Néanmoins, rééditer l'exploit au Parc va s'avérer beaucoup plus compliqué, Paris n'ayant perdu que 2 de leurs 67 dernières rencontres à domicile en Ligue 1. De plus, la forme actuelle des hommes de Christophe Galtier en déplacement est loin d'être olympique. 

Le club nordiste n'a en effet plus connu le succès hors de ses bases depuis le 31 mars dernier à Nantes (3-2), soit dix rencontres dans l'élite. Pour ne rien arranger, le PSG, qui devrait être privé de son prodige Kylian Mbappé, fiévreux, récupère sa superstar brésilienne Neymar Jr, de retour après un mois hors des terrains à cause d'une blessure aux ischio-jambiers contractée en sélection face au Sénégal le 13 octobre dernier (1-1). Et il y a fort à parier que la démobilisation parisienne observée au printemps dernier n'aura pas droit de cité en cette 14e journée.

Lire aussi

Au cours de cette 14e journée de Ligue 1, le troisième Angers, qui n'a remporté qu'un de ses 7 derniers matchs dans l'élite, reçoit la lanterne rouge Nîmes, qui reste sur un violent revers à Strasbourg avant la trêve internationale (4-1). Saint-Etienne, invaincu depuis 9 matchs, accueille un concurrent direct, Montpellier, fort d'un succès à domicile face à Toulouse (3-0). 

Reims, qui reste sur un nul à Angers, se déplace à Metz quand l'OM, vainqueur de l'Olympico face à l'OL le 10 novembre dernier (2-1), rend visite à Toulouse au Stadium pour un déplacement à la portée des Phocéens, le Téfécé figurant à la 19e place du classement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter