Ibrahimovic : "Au PSG, il y a un seul patron : moi, bien sûr"

Ibrahimovic : "Au PSG, il y a un seul patron : moi, bien sûr"

DirectLCI
FOOTBALL - En marge de son 10e Ballon d’or suédois, l'attaquant du Paris Saint-Germain est revenu sur son rôle au sein des champions de France. Ibra assure notamment se sentir en forme, même à 34 ans, et ne rien avoir perdu de son leadership dans le vestiaire.

En Suède, Zlatan Ibrahimovic est le roi. Dix titres de meilleur joueur de l'année sur les onze derniers attribués, meilleur buteur de l'histoire de la sélection, capitaine… Bref, il n'y a pas de concurrence. A Paris, "Ibracadabra" est aussi maître en son royaume. En tout cas, c'est ce qu'il dit. Dans une interview à La Gazzetta dello Sport, l'attaquant a affirmé qu'il était bien le leader. "Peu importe ce qui est dit ou écrit. Au PSG, il y a un seul patron." Relance du journaliste : "Zlatan Ibrahimovic ?" Réponse de l'intéressé : "Oui, bien sûr."

"Je suis en forme"

Surtout, le géant suédois a tenu à affirmer qu'il se sentait bien, en pleine possession de ses moyens, malgré ses blessures, ses 34 ans et les critiques sur son niveau plus fluctuant en ce début de saison, surtout en Ligue des champions, où il n'a pas encore marqué. 'Pour l'instant je suis en forme, assure-t-il, je me sens bien et je joue bien. Aussi longtemps que je sens que je peux apporter quelque chose sur le terrain, je continuerai à jouer.''

EN SAVOIR + 
>> Ibrahimovic Ballon d'or en Suède
>> " Ibra a un accord avec le Qatar et Nasser", jure son agent

A Paris ou ailleurs ? De ce côté-là, Ibra n'a pas levé les doutes. Lui répète qu'il est amoureux de l'Italie, sa "deuxième maison", et de l'AC Milan, qui "avait fait une proposition concrète l'été dernier", sans jamais annoncer qu'il pourrait revenir en Serie A néanmoins. Les dernières pistes l'envoient plutôt de l'autre côté de l'Atlantique, en MLS, voire au Mexique, où il pourrait retrouver André-Pierre Gignac .

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter