"Il a souvent des problèmes avec des Africains" : Yaya Touré accuse Pep Guardiola de racisme

Football

SULFATEUSE - Dans un long entretien accordé à France Football à paraître mardi, le milieu de terrain ivoirien Yaya Touré, sur le départ à Manchester City, fracasse le coach des Skyblues, Pep Guardiola. L'ancien joueur du Barça sous-entend même que le coach catalan a un problème avec les joueurs africains.

En fin de contrat à la fin du mois et partant certain de Manchester City, le milieu de terrain ivoirien Yaya Touré a vidé son sac lors d'un entretien à France Football, pour qui il sera chroniqueur lors de la Coupe du monde en compagnie d'Hatem Ben Arfa. Alors que son nom se murmure du côté de l'Olympique de Marseille, ce qui ne le laisserait pas insensible, la gloire des "Éléphants" n'a pas été tendre avec son désormais ex-entraîneur, Pep Guardiola, qu'il avait déjà côtoyé au FC Barcelone.

Lire aussi

Dans cette longue interview à paraître mardi, l'ancien joueur de l'AS Monaco attaque violemment l'actuel coach des Citizens. "Je veux bien être celui qui casse le mythe Guardiola", déclare-t-il, avant d'ajouter concernant son manque de temps de jeu ces derniers mois : "J'ai essayé de comprendre. Je demandais même en douce mes stats aux préparateurs physiques. Et quand je me suis aperçu qu'elles étaient aussi bonnes, voire meilleures, aussi bien à l'entraînement qu'en match, que ceux qui jouaient et qui étaient plus jeunes que moi, j'ai compris que ce n'était pas une question de physique."

J'en suis arrivé à me demander si ce n'était pas à cause de ma couleur.- Yaya Touré à propos de Pep Guardiola.

"Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'il me jalousait, qu'il me prenait pour un rival'", poursuit l'Ivoirien. "Il était cruel avec moi. Vous croyez vraiment que Barcelone aurait pu faire ça avec Iniesta ? J'en suis arrivé à me demander si ce n'était pas à cause de ma couleur", s'interroge alors Yaya Touré. "Je ne suis pas le premier à parler de ces différences de traitement. Au Barça, certains se sont également posé la question. Peut-être que nous les Africains ne sommes pas toujours traités par certains de la même manière que les autres."

En vidéo

À genoux ou le poing levé, quand les sportifs se dressent face au racisme

"Quand on s'aperçoit qu'il a souvent des problèmes avec des Africains partout où il passe, je me pose des questions... Il fait semblant de ne pas en avoir car il est trop intelligent pour se laisser piéger. Il ne l'avouera jamais", estime-t-il encore, avant de conclure : "Mais le jour où il alignera une équipe au sein de laquelle on retrouvera cinq Africains, pas des naturalisés, promis je lui enverrai un gâteau !"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter