"Il est toujours dangereux" : Thomas Tuchel méfiant avant les retrouvailles d'Hatem Ben Arfa avec le PSG

"Il est toujours dangereux" : Thomas Tuchel méfiant avant les retrouvailles d'Hatem Ben Arfa avec le PSG

Football
DirectLCI
PARK HATEM - Ben Arfa et le PSG, le club qui l'a privé des terrains pendant plus d'un an et demi, se retrouvent ce dimanche dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1. L'occasion rêvée pour "HBA" de "jouer à son meilleur niveau", a affirmé le coach parisien.

L'heure de la revanche a-t-elle sonné ? Près de 17 mois après son dernier match officiel, Hatem Ben Arfa, nouveau joueur du Stade rennais, retrouve le PSG, son ancien club, ce dimanche, au Roahzon Park, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1. 


Un match pas comme les autres pour le milieu offensif âgé de 31 ans, comme l'a souligné Thomas Tuchel, ce samedi, lors de la conférence de presse d'avant-match. "C'est un joueur très, très talentueux, a ainsi indiqué le technicien allemand. "Pour moi, c'est difficile de parler de lui parce que je ne le connais pas (d'un point de vu personnel, ndlr). Je suis sûr que ce sera un match spécial pour lui, il va jouer à son meilleur niveau. Quand il joue à son meilleur niveau, il est toujours dangereux", a-t-il continué. Une version notamment corroborée par son coach au Stade rennais, Sabri Lamouchi.  

J’ai rarement vu l’entrée d’un joueur déclencher autant de ferveurSabri Lamouchi, à propos d'Hatem Ben Arfa

En effet, pour sa première avec le maillot breton, contre Jablonec, ce jeudi,  en Ligue Europa, "HBA" a endossé le costume de sauveur et marqué sur penalty au bout du temps additionnel (90+1), peu après son entrée en jeu, pour offrir la victoire au club breton lors de son  premier match de poules de C3. Un retour aux affaires qui a suscité un dithyrambisme béat chez Lamouchi.


"J’ai rarement vu l’entrée d’un joueur déclencher autant de ferveur… À sa première entrée, je ne pensais pas qu’il ferait gagner son équipe, qu’il prendrait ses responsabilités en tirant le penalty. On sait qu’il peut se passer des choses à chaque fois qu’il touche le ballon. Hatem, on sait qu’il va être très important pour nous. Il nous a beaucoup apporté lors de son entrée et il va être très important tout au long de la saison. Si Hatem refait la même chose contre Paris, c’est pour moi, je paye la tournée générale ! ", a affirmé le tacticien de 46 ans face aux médias.

Le dernier match officiel du natif de Clamart (Hauts-de-Seine) remonte au 5 avril 2017 contre Avranches avec le PSG, où  ce fer de lance de la génération 87 (avec Samir Nasri, Karim Benzema et Jérémy Menez),  capable de fulgurances exceptionnelles, avait inscrit un doublé. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter