"Ils ne savent pas ce qu'ils auront face à eux", la lettre d'Emery aux supporters du PSG avant l'OM et le Real Madrid

Football

UNION SACRÉE - Avant les deux semaines cruciales qui s'annoncent pour le PSG, Unai Emery a a publié un long message sur son site internet. L'entraîneur parisien s'adresse à la fois à ses supporters mais aussi aux futurs adversaires du club, l'OM et le Real Madrid.

Un seul mot d'ordre, "l'union sacrée". Alors que le PSG s'apprête à aborder un moment charnière de sa saison, avec une double confrontation contre l'OM (le 25 février en championnat puis le 28 en Coupe de France) et un huitième de finale retour de C1 face au Real Madrid (le 6 mars), trois matches décisifs qui se joueront au Parc des Princes, l'heure est à la solidarité et à l'union autour du club de la capitale. Dans la foulée du "Pacte du Camp des Loges", révélé par Téléfoot et scellé au sein du vestiaire parisien, à l'initiative de Thiago Motta, Dani Alves ou Marquinhos, le coach Unai Emery a senti le besoin de s'adresser aux supporters du club de la capitale.

En vidéo

Exclu Téléfoot - PSG : le "Pacte du Camp des Loges" a été scellé

"Continuer à écrire l'histoire" du PSG

Dans un texte intitulé "Ensemble, nous le ferons", signé de sa main et posté sur son site, une première depuis novembre 2016, le Basque met en avant la grande confiance qu'il a dans son groupe avant ces deux semaines cruciales. En guise d'introduction, l'ancien coach du FC Séville rappelle l'avantage de jouer à domicile. "Dans la plupart des matches de cette saison, nous avons démontré que nous sommes capables de répondre présents, mais c'est surtout au Parc là où nous ressentons une grande force, comme on a pu le constater dans les 17 matches que nous avons gagnés avec vous cette saison", écrit-il. "L'OM et le Real Madrid savent qu'ils doivent venir à Paris, mais ils ne savent pas ce qu'ils auront vraiment face à eux."

Le souvenir impérissable de 1993

Pour motiver ses troupes, Emery fait référence à 1993 lorsque le PSG a dompté le Real Madrid, après une défaite 3-1 à Bernabeu. "Weah, Ginola, Valdo et Kombouaré ont marqué le 18 mars 1993 et depuis sa naissance, le PSG a battu plus d'une vingtaine de fois Marseille à domicile... vous étiez toujours derrière. Maintenant c'est à nous de le faire, et après quelques jours de repos, nous repartons à bloc", promet-il aux fans parisiens. "Dans nos esprits, le Parc, notre maison que nous allons défendre avec vous jusqu'au bout avec tout notre enthousiasme le 25, le 28 février et le 6 mars, trois dates pour continuer à écrire l'histoire du Paris SG."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter