"Ils ont sali l'honneur du club" : l'indignation du président du FC Metz après les jets de pétards sur Lopes

"Ils ont sali l'honneur du club" : l'indignation du président du FC Metz après les jets de pétards sur Lopes
Football

FOOTBALL – Au lendemain des incidents qui se sont déroulés sur la pelouse de Saint-Symphorien entraînant l’interruption du match Metz-OL, le président des Grenats a fait part de son indignation face au comportement de certains supporters et assure que le club messin prendra des mesures fortes.

"Ils ont sali l’honneur du club". C’est en ces termes que Bernard Serin, le président du FC Metz, a fait part de son indignation vis-à-vis des supporters messins ayant provoqué l’interruption du match face à l’Olympique Lyonnais samedi après avoir lancé des pétards sur le gardien Anthony Lopes. "Les incidents qui se sont produits samedi soir au Stade Saint-Symphorien sont absolument inacceptables. Ils sont le fruit de quelques individus isolés qui, par leur comportement inqualifiable, ont sali l’honneur de notre club, de notre ville et celui des supporters messins qui, eux, aiment profondément leur club. Ces individus font honte au FC Metz, ils me font honte à titre personnel", a fait savoir M. Serin dans un communiqué publié dimanche soir.

Le match devrait être rejoué prochainement- Bernard Serin

Après de tels actes, Bernard Serin a également indiqué qu’il comptait renforcer la sécurité au sein même de l’enceinte du FC Metz pour éviter que des débordements du même genre ne puissent se rééditer. "Nous allons mettre en place très rapidement un arsenal de mesures fermes et radicales pour que ces incidents ne se reproduisent plus jamais au Stade Saint-Symphorien. Une consultation est en cours avec nos conseils pour finaliser ces mesures", détaille Serin qui a annoncé qu’une "plainte pour coups et blessures volontaires", allait être déposée en collaboration avec l’Olympique Lyonnais à l’encontre des fautifs.

Lire aussi

    En ce qui concerne l’aspect purement sportif de la rencontre arrêtée à la 30e minute, alors que les Grenats menaient au score (1-0), le président du FC Metz a de nouveau estimé que le match "devrait être rejoué prochainement, comme cela a toujours été le cas dans le cadre de matches interrompus avant leur terme pour ce genre d’incidents." On doute que la Ligue de Football de Professionnel et l’Olympique Lyonnais partagent son avis.

    En vidéo

    Metz-Lyon : Anthony Lopes blessé, un match de Ligue 1 arrêté pour la première fois depuis 9 ans

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent