Incidents de Saint-Etienne – Lyon : Bats et Ruffier suspendus

Incidents de Saint-Etienne – Lyon : Bats et Ruffier suspendus

DirectLCI
FOOTBALL - Joël Bats, entraîneur des gardiens de Lyon, et Stéphane Ruffier, le portier de Saint-Etienne, ont été suspendus par la Ligue après les débordements survenus lors du derby entre les deux équipes. Le premier écope de 2 matches de suspension ferme, le joueur d'un.

Cette fois, l'affaire est close. Pour le moment du moins. Les sanctions découlant des échauffourées survenues lors du derby entre Saint-Etienne et Lyon, le 10 novembre dernier, ont été prises jeudi soir par la Ligue de football professionnel (LFP). Joël Bats, côté lyonnais, et Stéphane Ruffier, le Stéphanois, principaux mis en cause dans l'affaire, ont été suspendus par la commission.

Le premier, entraîneur des gardiens de l'OL, avait accroché une écharpe de son club sur la cage de son gardien en début de match, signe de solidarité envers les supporters lyonnais privés de match. Un geste qui avait provoqué la colère des spectateurs de Geoffroy-Guichard, lesquels n'ont pas manqué de lui lancer tout ce qu'ils avaient sous la main et ont même tenté d'entrer sur le terrain pour l'en empêcher. Coupable d'avoir envenimé la situation, selon le gendarme de la Ligue, il écope de 4 matches de suspension (2 ferme et 2 avec sursis) assortis d'une interdiction de banc de touche, de vestiaire d'arbitre et de toutes fonctions officielles.

Le club de Saint-Etienne sanctionné pour le comportement de ses supporters

Stéphane Ruffier était lui concerné par les incidents d'après-match. Lors du retour aux vestiaires, après la victoire arrachée par les visiteurs, le gardien des Verts aurait frappé le président de Lyon Jean-Michel Aulas selon les accusations de ce dernier, lors des embrassades qui ont eu lieu à l'entrée du tunnel. Il est suspendu un match ferme et un autre avec sursis.

Enfin, le médecin de l'Olympique Lyonnais Emmanuel Ohrant, accusé d'avoir mis le feu aux poudres à la fin du match, est suspendu trois matches ferme. Le club de Saint-Etienne devra payer 20.000 euros pour l'intrusion de ses supporters sur le terrain et les jets de nombreux objets. Ces sanctions prennent effet lundi.

Plus d'articles

Sur le même sujet