Incidents durant Bastia-OL : le club corse ferme sa tribune "à titre conservatoire"

Football

FOOTBALL - Le club de Bastia a annoncé ce mardi la fermeture "à titre conservatoire" de la tribune d'où sont partis les supporters ayant agressé des joueurs de Lyon dimanche, provoquant l'interruption du match de L1 Bastia-Lyon.

C’était sans doute la moindre des choses. Mais le Sporting Club de Bastia (SCB) l’a fait ce mardi, actant sa décision par voie de communiqué : la tribune Est Jojo-Petrignani, d’où sont partis dimanche les agités qui s’en sont pris aux joueurs de l’OL, a été officiellement fermé par le club à titre conservatoire. Par ailleurs, toutes les personnes qui seront identifiées comme ayant participé aux incidents seront "interdites de stade, et ce pour la durée maximale définie par les textes". En outre, le SCB indique qu’une plainte contre X a été déposée et que le club s’est constitué partie civile. 

Lire aussi

En vidéo

Des joueurs de l'OL agressés par des supporters du SC Bastia

Une manière pour les dirigeants bastiais de prendre les devants, avant même que la Commission de discipline de la LFP ne statue. Cela ne devrait toutefois pas la rendre plus clémente, au regard de la gravité des incidents et du passif de ces supporters. Enfin, il est à noter que le club a annoncé, au passage, "le réaménagement de la tribune Est Jojo-Petrignani pour maximiser la sécurité au stade Armand-Cesari". Certains diront qu’il était temps, puisque celle-ci a dû être fermée à de nombreuses reprises, dont la dernière fois en date fin janvier 2017, pour des jets d'engins pyrotechniques.

Lire et commenter