Incidents lors de Saint-Etienne-Lyon : Fekir épargné par la Ligue, deux matches à huit clos partiel pour les Verts

Football

SANCTION - La Commission de discipline de la Ligue de football (LFP) a infligé deux matches à huis clos les kops de l'ASSE suite aux incidents survenus dans le derby perdu face à Lyon (5-0) à Geoffroy-Guichard. Nabil Fekir, qui avait chambré les supporters en montrant son maillot, n'a pas été sanctionné.

Nabil Fekir a été épargné. La Commission de discipline de la Ligue de football (LFP) a décidé de ne pas sanctionner le capitaine de l'Olympique lyonnais, qui avait nargué les supporters stéphanois à la fin du derby, remporté 5-0 par Lyon à Geoffroy-Guichard le 5 novembre dernier. Selon l'instance, qui a écouté sa défense, le milieu des Gones n'a pas commis de faute grave en enlevant son maillot puis en brandissant la partie floquée vers la tribune sud pour chambrer les Verts. 

Lire aussi

La Commission a estimé que le carton jaune adressé à Fekir durant le match se suffisait à lui-même.

Si Fekir a échappé à une sanction plus lourde, ce n'est pas le cas de Saint-Étienne. Pour l'envahissement de la pelouse et le jet de fumigènes, la Ligue a infligé deux matches de suspension à huis clos des parties basses de deux tribunes. A cela, a été ajouté une amende de 5.000 euros dont 2.500 euros par révocation de sursis pour déploiement de banderoles. Dans ce volet, les dirigeants de l'OL ont aussi été rappelés à l'ordre puisqu'ils devront payer 2.500 euros pour les banderoles de leurs fans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter