Insultes homophobes dans les stades de foot : le match Metz-PSG suspendu

Football

HOMOPHOBIE - La rencontre entre Metz et le PSG ce vendredi a été interrompue après le déploiement de banderoles jugées homophobes. Une première pour le club parisien.

Après vingt minutes de match, un coup de sifflet de l’arbitre. La rencontre de Ligue 1 entre Metz et le PSG a été interrompue ce vendredi 30 août à cause d'insultes à caractère homophobe.

Lire aussi

Des banderoles jugées homophobes

Pendant trois minutes, le jeu a été suspendu. En cause, des banderoles déployées par les Ultras messins. Jugées homophobes, on pouvait y lire : "LFP, PSG, laisse-moi te chanter, d'aller te faire en...., je passerai pas à la TV, parce que mes mots sont pas très gais." Une référence à la chanson "Balance ton quoi", d’Angèle. S’en est suivie une série de chants insultants envers la Ligue nationale. 

C’est la première fois qu’un match du club parisien est suspendu depuis la mise en place du plan de lutte contre l'homophobie par la Ligue de Football Professionnel (LFP) en mai dernier. Celui-ci autorise les arbitres à arrêter le match en cas d'insultes. Une mesure qui s'inscrit dans une volonté, de la part du gouvernement et des instances du foot français, de juger avec plus de sévérité ce type de comportement pour cette saison. Une fermeté qui ne cesse de provoquer la colère de certains groupes de supporters.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter