"Je n'ai pas à avoir de position catégorique ou définitive" : Deschamps ouvre-t-il la porte à un retour de Benzema ?

Football

EQUIPE DE FRANCE – Désigné homme le plus influent du football français par L’Equipe, Didier Deschamps a notamment abordé le cas Karim Benzema, écarté des Bleus depuis plus d’un an. Le sélectionneur de l’équipe de France a (légèrement) ouvert la porte à un éventuel retour de l’attaquant français en sélection nationale.

Karim Benzema reportera-t-il un jour le maillot de l’équipe de France ? Écarté des Bleus depuis octobre 2015 et la révélation de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real Madrid ne semblait plus vraiment entrer dans les plans de Didier Deschamps à la lecture de ses multiples déclarations, qui laissaient penser qu’un retour de Benzema chez les Bleus paraissait fortement compromis. Mais en 2017, le sélectionneur se montre davantage flexible sur le sujet. Désigné ce mercredi homme le plus influent du football par L’Equipe, "DD" n’a pas échappé aux questions concernant l’avenir de l’international français en sélection nationale. Et il s’est fendu d’une sortie laissant croire que Benzema n’était pas blacklisté.  

D’autres joueurs ont pu tenir des propos désagréables à mon endroit et ça ne m’a pas empêché de les reprendre en équipe de France- Didier Deschamps

"Je n'ai pas à avoir de position catégorique ou définitive. À chaque fois, je fais des choix par rapport à la situation, au contexte. Après, qu'ils soient populaires ou pas, je les assume", explique le sélectionneur qui est également revenu sur la polémique née des propos tenus par Benzema après sa non-sélection pour l’Euro, accusant le sélectionneur d’avoir "cédé sous la pression d’une partie raciste de la France". "Karim, ce n’est pas la même chose. D’autres joueurs ont pu tenir des propos désagréables à mon endroit et ça ne m’a pas empêché de les reprendre en équipe de France", poursuit Deschamps, qui entrouvre ainsi la porte à un éventuel retour du joueur formé à l’Olympique Lyonnais.

Lire aussi

Malgré tout, le sélectionneur des Bleus n’oublie pas de rappeler qu’il privilégiera toujours l’intérêt collectif de l’équipe de France au moment de constituer son groupe. "Je prends des décisions après avoir pesé le pour et le contre, et en me demandant uniquement si elles vont dans l'intérêt de l'équipe de France. Personne n'est au-dessus de l'équipe de France, précise Deschamps dans L'Equipe. Je ne parle pas seulement de Karim. L'équipe de France sera toujours au-dessus de tout."

En vidéo

Equipe de France : Reverra-t-on Karim Benzema en Bleu ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter