"Je vais bientôt revenir", annonce José Mourinho

"Je vais bientôt revenir", annonce José Mourinho
Football

FOOTBALL - Annoncé avec insistance du côté de Manchester United, José Mourinho ne confirme ni n'infirme ce bruit ce dimanche, dans la première interview qu'il a accordée depuis son éviction de Chelsea, en décembre. Mais l'entraîneur portugais affirme clairement qu'il veut prendre les commandes d'un autre club anglais, qui ne se trouve pas à Londres...

Hasard ou coïncidence : c'est à quelques heures du coup d'envoi de Chelsea-Manchester United, ce dimanche, que le site internet de GQ a mis en ligne l'entretien que lui a accordé José Mourinho. Une manière pour l'entraîneur portugais de briser le silence dans lequel il se mure depuis qu'il a été limogé par le board des Blues en décembre. Même s'il n'a pas daigné répondre aux questions portant sur sa prochaine arrivée chez les Red Devils, annoncée par la BBC et The Daily Telegraph. Préférant manier le sous-entendu par ailleurs.

Mourinho : "En Espagne, je n'avais que quatre matchs par an"

"Je vais bientôt revenir. Pour être complètement heureux, j’ai besoin de tout avoir, alors je vais revenir dans le football. Je crois que c’est mon habitat naturel", prévient-il ainsi. Avant de préciser : "Pour le moment, je ne sais pas où le football va me conduire. Mais ce qui est sûr, c'est que ma maison sera toujours en Angleterre. Ma famille va continuer de vivre à Londres. Après, à l'évidence, il va falloir que je bouge. En tant que professionnel, je suis prêt à bouger car le football pour moi, à Londres, en termes de clubs…. Je crois qu’il est clair que je vais devoir bouger."

À LIRE AUSSI >>  Chelsea continuera de payer José Mourinho... même s'il signe à Manchester United ou au Real Madrid !

D'accord. Mais où ? Indice : "J'ai entrainé en Angleterre, en Espagne et en Italie, trois des plus grands Championnats au monde. Et j'ai toujours dit que j'avais besoin de compétition. J'ai besoin de compétition toutes les semaines. En Espagne, j’étais dans un club incroyable mais dans lequel j’avais quatre matches par an, Barcelone-Real Madrid, Real Madrid-Barcelone. Après cela, nous gagniions 4-0, 5-0, 5-1, 6-1... (…) Donc j'ai pu finir second avec 91 points. Alors qu'en Angleterre, on gagne un Championnat avec 75 points, peut-être moins. Donc j'ai besoin de compétition." Donc en Angleterre.

Enfin interrogé sur la difficulté de rester au sommet, José Mourinho a lâché ceci : "Si vous êtes dans un club qui gagne et si vous voulez gagner de nouveau, vous devez créer une incertitude chez les joueurs. Vous devez les faire douter, acheter de nouveaux joueurs pour les faire sortir de leur zone de confort. Il y a une tendance logique à s’installer dans une zone de confort. Si vous ne réagissez pas, si vous pensez que, parce que vous avez gagné une année, vous aller le faire encore, ça devient très difficile." Transmis aux dirigeants de Chelsea... Et à ceux de Manchester United.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter