Jean-Michel Aulas propose à Juninho d'intégrer l'organigramme de l'OL

Football
DirectLCI
PROPOSITION – Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a fait part de son envie de voir Juninho intégrer prochainement l'organigramme de son club dans un rôle de consultant. La première étape de l'opération séduction ?

Présent à Gerland samedi dernier afin de célébrer le dernier match disputé dans l'enceinte rhodanienne en Championnat face à Angers, Juninho, ancienne légende de l'Olympique Lyonnais, était le sujet de conversation préféré au cours ce week-end de festivités. A l'heure où Hubert Fournier semble plus que jamais menacé en raison de la situation sportive dramatique de l'OL – cinq défaites sur les sept derniers matches -, le nom du Brésilien est revenu sur le tapis à de multiples reprises afin que celui-ci prenne place sur le banc de Lyon dans les prochaines semaines.

Juninho préfère prendre son temps avant de s'installer sur un banc

Pour le moment, Jean-Michel Aulas a conforté Hubert Fournier dans ses fonctions et la question d'un changement d'entraîneur n'est pas à l'ordre du jour. En revanche, le président de l'OL n'a pas caché son envie de voir Juninho intégrer l'organigramme de son club d'ici quelques semaines. Durant le week-end, il a avoué avoir échangé avec son ancien capitaine qui s'est lancé dans une formation de manager à l'UEFA et il a même réfléchi au poste qui semblait le mieux adapté aux compétences de Juninho.

A LIRE AUSSI >> Angers gâche la fête pour la dernière à Gerland

"J’ai aussi passé un grand moment avec Juninho qui rêve de revenir à Lyon le moment venu", a-t-il déclaré au Parisien ce lundi en marge de la signature d'un partenariat avec Microsoft. "Je lui ai proposé de travailler dans un premier temps en tant que consultant, pour nous aider à construire le nouvel Olympique Lyonnais." On imagine que dans un second temps, les prérogatives administrées au légendaire tireur de coup franc pourraient alors dépasser le simple cadre du consultant. Mais il faudra se montrer patient, Juninho ayant expliqué vouloir prendre son temps avant de faire le grand saut. "Je me sens coach, capable d'améliorer l'équipe. Mais, avant 2017 ça sera difficile de revenir", avait-il confié le week-end dernier.  La force de persuasion de "JMA" pourra-t-elle le faire changer d'avis ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter