Jérôme Ducros (Luzenac) : "Je démissionne demain si j’ai la garantie d’être en L2 "

Jérôme Ducros (Luzenac) : "Je démissionne demain si j’ai la garantie d’être en L2 "

FOOTBALL - Le Tribunal administratif de Toulouse rendra jeudi "au plus tard" son jugement sur l’éventuelle admission de Luzenac en Ligue 2. Une décision tellement attendue du côté du club ariégeois que son président se dit prêt à se retirer du tableau à condition que le LAP obtienne gain de cause.

Supporters, joueurs, entraîneurs et dirigeants étaient tous présents sur les bancs du Tribunal administratif de Toulouse mercredi après-midi. Ils s'y sont donné rendez-vous une quatrième fois, au lendemain du coup de massue infligé par le les conciliateurs du CNOSF qui ont décidé de donner raison à la LFP.

Pour savoir s'ils pourront être intégrés au Championnat de L2, les Ariégeois sont désormais suspendus à la décision que va rendre la juridiction jeudi "au plus tard". Et Jérôme Ducros, le président de Luzenac, peut-être un peu plus que les autres. Depuis le début du feuilleton, et particulièrement ces derniers jours, ce patron d'une société de promotion immobilière est dans la lumière.

Aux grands maux...

Ici et là, on rappelle son implication dans une affaire de falsification de licences, datant de 2013 à l'époque où il aidait financièrement le Toulouse Football Croix-Daurade (DHR). Une casserole qui expliquerait en partie l'obstination à refuser l'accession en L2 à l'équipe ariégeoise. Même si, selon le CNOSF, ce sont les documents fournis par Luzenac qui ne peuvent "être regardés comme constituant une convention ferme de mise à disposition" du stade Ernest-Wallon.

Mercredi, en sortant du tribunal administratif, le dirigeant a été invité à revenir sur les sorties ad nominem dont il fait l'objet. Et ne s'est pas montré rancunier : "J’ai l’habitude de subir des attaques. Si le problème c’est moi, je présente ma lettre de démission demain à Frédéric Thiriez [le président de la Ligue professionnelle, ndlr], à condition d’avoir la garantie que Luzenac évolue en Ligue 2", a lancé l'intéressé, refusant par ailleurs d'indiquer si son club rejouerait en National s'il ne parvenait pas à gagner en justice sa montée en Ligue 2. Sauf qu'à ce jour, et après deux mois de conflit entre la Ligue, cinq matchs de Championnat et deux tours de Coupe de la Ligue ont été joués sans le LAP.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.