Jérôme Valcke ne voit "aucune raison" de démissionner

Jérôme Valcke ne voit "aucune raison" de démissionner

DirectLCI
FIFAGATE - Le secrétaire général de la fédération internationale, mis en cause dans une affaire de corruption, a tenu à se défendre ce mercredi sur France Info. Le Français assure n'avoir rien fait de mal et estime donc qu'il n'a pas à quitter son poste.

Il le dit lui-même, ”des fois, les choses dérapent et vous ne comprenez pas tellement pourquoi”. Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa, a vu son nom impliqué dans une affaire de corruption présumée , révélée par la Justice américaine mardi. Le Français se serait montré coupable d'un virement de l'Afrique du Sud vers l'Amérique du Nord, officiellement pour aider au développement du football dans cette zone, en réalité pour acheter des voix pour que le Mondial soit attribué au pays africain, estiment les enquêteurs.

"Ma famille a beaucoup de mal à supporter"

Face à ces accusations, Valcke a pris la parole pour la première fois, mercredi soir. Interrogé par France Info , il a nié en bloc ces faits, affirmant que la version officielle était véritable, qu'il n'avait aucun rôle majeur dans cette affaire puisqu'il n'a servi que d'intermédiaire. ”Je ne comprends pas où je suis mis en cause”, affirme-t-il. Alors pas question pour lui de laisser son poste. ”Je ne vois aucune raison de ne pas rester secrétaire général, je n'ai aucun reproche à me faire. Je ne me sens certainement pas coupable, donc je n'ai même pas à justifier mon innocence.”

En revanche, le départ de Sepp Blatter pourrait changer la donne pour lui. Le Suisse était un proche de son numéro 2 et sa démission, lorsqu'un nouveau président sera désigné début 2016, pourrait amener un autre départ. ”Ce sera au nouveau président de décider qui il veut comme secrétaire général, explique Valcke. En général, il en choisit un nouveau, pas celui qui était en poste. Et ce sera aussi à moi de décider, compte tenu de l'environnement actuel, si ça vaut le coup de subir autant, de vivre ce que l'on vit. Moi je commence à avoir la peau dure après tant d'année, mais ma famille a beaucoup de mal à supporter cette situation.”

L'interview complète :

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter