Jets de pétards au FC Metz : toute la tribune Est sera fermée

DirectLCI
SANCTION - La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tranché ce jeudi soir : toute la tribune Est de Saint-Symphorien sera fermée, en réaction aux jets de pétards qui ont conduit à l'arrêt du match Metz-Lyon samedi dernier.

Le club avait déjà réagi, ce jeudi matin, en annonçant la fermeture de la tribune Est basse. Mais cela n'a pas empêché la commission de discipline de la Ligue (LFP) d'avoir la main plus lourde ce jeudi soir. Le FC Metz a en effet été sanctionné de huis clos partiel à titre conservatoire dans son stade de Saint-Symphorien après les incidents du match Metz-Lyon du week-end dernier. Le dossier, en outre, a été mis à l'instruction, ce qui laisse présager de plus lourdes sanctions.

"Au vu de la gravité des faits", la commission a ainsi décidé de "fermer la tribune Est dans sa totalité", bien que le club messin ait déjà fermé la seule partie de cette tribune d'où étaient partis les pétards. Ce match de la 16e journée de L1 avait été définitivement interrompu à la 31e minute après que le gardien de Lyon, Anthony Lopes, a été touché par un jet de pétards qui l'a fait souffrir de "surdité traumatique sans conséquence pour (son) avenir". Il a depuis disputé le match de Ligue des champions contre Séville, mercredi. En se touchant néanmoins l'oreille à maintes reprises durant la rencontre.

En vidéo

Metz-Lyon : Anthony Lopes blessé, un match de Ligue 1 arrêté pour la première fois depuis 9 ans

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter