Jets de pétards : Anthony Lopes souffre "d'une surdité traumatique" mais ses tympans n'ont "pas été touchés"

DirectLCI
LIGUE 1 - Sonné par des pétards qui ont explosé près de lui alors qu'il se trouvait au sol lors du match entre Metz et Lyon samedi soir (match arrêté puis annulé), le gardien de but de l'OL va bien mais n'est toujours pas certain d'être aligné pour la soirée de Ligue des champions contre le FC Séville mercredi.

Rassurant. Après plusieurs heures d'attente et de nouveaux examens médicaux passés dimanche, c'est Anthony Lopes qui a d'abord donné de ses nouvelles sur Instagram en expliquant dans l'après-midi qu'il souffrait d'une surdité traumatique qui n'aura "aucune conséquence sur (son) avenir". 

"Surmonter le traumatisme psychologique causé par cette odieuse agression"L'OL

Quelques minutes plus tard, via un communiqué, c'était au tour de l'OL d'aller plus dans le détail sur l'état de santé de son gardien de but : "Les tympans d'Anthony Lopes n'ont fort heureusement pas été touchés par les effets de ces pétards". Reste que le joueur est toujours incertain pour le match décisif dans la qualification aux 8es de finale de Ligue des champions mercredi soir. 

"Les médecins urgentistes de Metz ont délivré à Lopes une incapacité temporaire de travail confirmée ce matin par le docteur Christian Giroud qui lui a d'ores et déjà prescrit un traitement de plusieurs semaines, précise encore l'équipe lyonnaise. Le club donnera dans les prochains jours des informations complémentaires sur l'évolution de la santé d'Anthony Lopes qui devra également surmonter le traumatisme psychologique causé par cette odieuse agression dont aurait aussi pu être physiquement victime d'autres joueurs comme le capitaine de Metz Guido Milan et Maxime Gonalons." L'OL indique par ailleurs que le docteur Emmanuel Orhant, qui a également reçu un pétard, "n'a pas été physiquement blessé".

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter