Jets de pétards sur Anthony Lopes : que risque le FC Metz ?

DirectLCI
LIGUE 1 - Samedi soir, le match entre Metz et Lyon a dû être arrêté puis annulé après une demi-heure de jeu, après qu'Antony Lopes et Emmanuel Orhant (le gardien de but et le médecin de l'OL) ont été victimes de pétards ayant explosé à côté d'eux. Des jets venant de supporters messins qui pourraient coûter très cher au club Lorrain.

Ils n'avaient pas besoin de ça. Déjà embarqués dans une saison compliquée à lutter dans le ventre mou du Championnat contre la zone de relégation, les Messins (actuellement 13es de Ligue 1) vont peut-être perdre de précieux points au classement dans quelques jours. Car alors que les Lorrains venaient d'ouvrir le score face à Lyon samedi soir à la 30e minute de jeu, des supporters, identifiés et dont l'interpellation serait à venir selon le président messin Bernard Serin, ont jeté des pétards sur la pelouse, qui ont explosé près d'Antony Lopes et d'Emmanuel Orhant (le gardien de but et le médecin de l'OL). Un type d'agissement jugé "inconcevable" par Jean-Michel Aulas et qui devrait coûter cher au FC Metz. Car si le président lyonnais a expliqué le club adversaire du soir était lui aussi "victime", il ne devrait pas échapper à d'importantes sanctions. 

Dans la foulée de l'arrêt de la rencontre après ces incidents, la LFP a notamment expliqué dans un communiqué qu'elle "sera intransigeante dans la suite qui sera donnée à ce dossier". Le règlement de la Ligue précisant dans son article 547 : "Lorsqu'un match est définitivement arrêté par l'arbitre en raison de l'envahissement du terrain ou d'autres incidents, la Commission de discipline prend, après instruction, les mesures adaptées aux responsabilités engagées". A minima, la LFP devrait infliger des matches à huis clos au stade Saint-Symphorien, mais a aussi la possibilité de donner un match perdu au FC Metz, c'est-à-dire une défaite 3-0 face aux Lyonnais sur tapis vert. "Dans l'hypothèse où elle donne, selon les règles prévues, match perdu par pénalité au club dont la responsabilité est établie, elle renvoie pour enregistrement à la Commission des compétitions, précise encore le règlement. L'homologation du résultat sera effectuée par la Commission des compétitions".

La réaction de Bernard Sérin, président du FC Metz

En vidéo

La réaction de Bernard Sérin, président du FC Metz

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter