Dmitri Rybolovlev, le propriétaire russe de l'AS Monaco, inculpé dans une affaire d'escroquerie présumée

Dmitri Rybolovlev, le propriétaire russe de l'AS Monaco, inculpé dans une affaire d'escroquerie présumée

Football
DirectLCI
JUSTICE - Le milliardaire russe et propriétaire de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, a été inculpé à l'issue de sa garde à vue dans l'affaire qui l'oppose à un marchant d'art de Genève Yves Bouvier. L'oligarque russe est ressorti libre, placé sous contrôle judiciaire.

Rien ne va plus sur le Rocher. En crise sur le plan sportif, - l'AS Monaco a subi la plus grosse défaite de son histoire en Ligue des champions face à Bruges (0-4) et pointe à une inquiétante 19e place de Ligue 1 -, au cœur des Football Leaks révélés par Mediapart, le club de la Principauté est aussi secoué sur le plan judiciaire. Placé en garde à vue mardi, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l'ASM, a été inculpé ce mercredi 7 novembre à Monaco dans le cadre de la retentissante affaire d'escroquerie présumée qui l'oppose à son ancien marchand d'art suisse, Yves Bouvier.  


Le magnat russe a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire, comme les trois autres personnes inculpées avec lui : son avocate Tetiana Bersheda, ainsi que le fils et l'épouse de l'ex-garde des Sceaux de Monaco, Philippe Narmino, a précisé le parquet de Monaco, confirmant une information de Nice-Matin. Le ou les chefs d'inculpation précis visant Rybolovlev n'ont pas été précisés. Il est soupçonné de "corruption", "trafic d'influence actif et passif" et "complicité" de ces délits.

D'après le quotidien régional, les quatre inculpés s'étaient présentés d'eux-mêmes mardi, munis d'une convocation. Selon nos informations, Rybolovlev a passé la nuit dans les locaux de la police. Son audition a repris mercredi matin. Plusieurs perquisitions ont également été menées durant les dernières 24 heures. D'autres opérations de police menées dans le cadre de cette enquête étaient en cours mercredi, a encore ajouté le parquet sans apporter plus de précisions.

Des SMS compromettants pour Rybolovlev

À l'origine de cette inculpation, une plainte déposée par le milliardaire russe contre l'ancien marchand d'art Yves Bouvier. Le premier accuse le second de l'avoir escroqué d'un milliard de dollars, avec la complicité de leur amie commune Tania Rappo, en appliquant des marges exorbitantes lors de la vente de tableaux. À l'appui de cette plainte pour escroquerie déposée début 2015, Me Bersheda, l'avocate de Rybolovlev, avait elle-même produit un enregistrement de Mme Rappo, contestée par celle-ci.


Dans le cadre de l'enquête, la police a extrait l'intégralité des messages téléphone portable de l'avocate du propriétaire russe. Publié par le quotidien Le Monde, des SMS tirés du téléphone de Me Bersheda semblaient démontrer Dmitri Rybolovlev aurait profité des apparentes bonnes relations de son avocate avec les dirigeants de la police monégasque et avec Philippe Narmino, alors ministre de la Justice de la Principauté, pour piéger Bouvier. L'exploitation du téléphone avait aussi entraîné l'ouverture d'une enquête, le placement en garde à vue et le départ anticipé du garde des Sceaux fin septembre 2017. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter