Juventus : les détails du contrat somptuaire de Paul Pogba

Juventus : les détails du contrat somptuaire de Paul Pogba

FOOTBALL - C'est désormais officiel : Paul Pogba a prolongé son bail à Turin de trois saisons, jusqu'en 2019. Et son nouveau salaire est encore bien plus élevé que ce qui était annoncé...

Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour, dit-on. En matière de football, ces dernières s'expriment en espèces sonnantes et trébuchantes. Après avoir longtemps craint de voir Paul Pogba entamer un bras de fer pour forcer son départ, la Vieille Dame a signifié à son jeune (21 ans) milieu de terrain français à quel point elle est folle amoureuse de lui. La Juventus de Turin a en effet solennellement acté la prolongation du contrat de "la Pioche" lundi soir. Et, si cette issue avait fini par devenir prévisible , les nouveaux émoluments du joueur atteignent des hauteurs inattendues.

Son précédent bail se terminait en 2016. Le nouveau porte jusqu'en 2019. Son ancien salaire s'élevait à 1,5 million d'euros annuel net. Le nouveau culmine à 4,5 millions, soit le plus élevé du club triple champion d'Italie en titre, à égalité avec celui de Carlos Tevez. Enfin ça, c'est ce que l'on croyait jusqu'à présent. Car ce mardi, L'Équipe révèle que Pogba dispose en fait d'émoluments évolutifs qui pourront grimper jusqu'à 6,5 millions par an, ce qui en ferait le joueur le mieux payé de toute la Serie A ,au même niveau que le milieu italien de l'AS Rome Daniele De Rossi, et devant l'attaquant argentin de Naples Gonzalo Higuain (5,5 millions). Le quotidien sportif précise, en outre, que de nombreux bonus pourront s'ajouter à sa nouvelle rémunération.

Une prolongation préalable à un départ de Pogba l'été prochain ?

À titre de comparaison, Karim Benzema émarge à 8 millions d'euros annuels depuis qu'il a récemment prolongé au Real Madrid. Pogba se rapproche donc du niveau de salaire d'un international confirmé, lui qui ne compte que 20 sélections en équipe de France. Surtout, la Juve a cassé sa tirelire au regard de ses standards. Cela pourrait laisser penser que cette prolongation n'est qu'une manière d'augmenter le prix du joueur en vue d'une vente lors d'un prochain mercato.

Mais, à en croire les dirigeants turinois, il n'en est rien. "Il n'y a pas de clause libératoire dans le nouveau contrat de Pogba", a assuré le directeur sportif Giuseppe Marotta vendredi. Avant que son président, Andrea Agnelli, n'explique : "Cette année, nos recettes dépassent pour la première fois les 300 millions d'euros. Ce retour au bénéfice opérationnel complète l'assainissement de nos comptes. Nous sommes dans le top 10 mondial." Du moins financièrement. Parce que sportivement, ce n'est plus le cas depuis un moment. Verrouiller le contrat de Pogba, dont la marge de progression reste phénoménale , traduit cette volonté de retrouver les sommets dans un avenir proche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.