Karim Benzema prolonge son contrat jusqu’en 2021 et entre dans la légende du Real Madrid

Karim Benzema prolonge son contrat jusqu’en 2021 et entre dans la légende du Real Madrid

FOOTBALL – Karim Benzema a scellé, ce mercredi, sa prolongation de contrat jusqu'en 2021 au Real Madrid. Où le Français s'est progressivement imposé depuis 2009 et compte s'inscrire dans la durée.

Qu’il est loin le temps où Karim Benzema devait partager la pointe de l’attaque du Real Madrid avec Gonzalo Higuain. Et celui où son entraîneur, José Mourinho, le raillait publiquement pour ses prises de poids ou sa nonchalance. "Ça me rendait fou. Derrière, je travaillais à fond. Maintenant, je viens avant tout le monde, je fais des soins, de la musculation, et je repars en dernier après l’entraînement", se souvenait-il, sur beIN Sports, en mars 2015. C’est peu dire que, depuis, l’eau a coulé sous les ponts. Le voici devenu l’indéboulonnable n°9 du plus prestigieux club du monde, vainqueur de trois Ligue des champions ces quatre dernières saisons. Arrivé à Madrid, en provenance de Lyon, en 2009, à l’âge de 21 ans, il vient, ce mercredi, de prolonger son contrat jusqu’en 2021.

Lire aussi

S’il reste au Real jusqu’au terme de ce contrat, il y aura joué pendant douze ans, la plupart du temps comme titulaire. Ce qu’aucun étranger n’a encore jamais fait. Autre chiffre significatif : ce nouveau bail inclut une clause libératoire de… un milliard d’euros (à comparer aux 300 millions d’euros de celle de Lionel Messi).

En vidéo

Deschamps trouve "pitoyable" le like de Benzema suite au photomontage de Booba sur Instagram

 "Jouer ici depuis huit ans, c’est une chance, mais il y a aussi beaucoup de travail derrière, et du talent, je pense, confiait-il à So Foot le 7 septembre. Tu peux avoir de la chance pendant un an ou deux, mais après, si tu n’es pas performant, on te remercie et on te demande d’aller voir ailleurs. Je vais être franc : c’est dur, c’est super dur d’en arriver là, et je pense honnêtement que c’est le club où c’est le plus dur de réussir. Mais je suis quelqu’un qui aime les défis, la difficulté. C’est ce qui me permet de me remettre chaque année en question. C’est ça aussi que j’aime dans ce club." On dirait bien que c’est réciproque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter