Karim Benzema s'exprime pour la première fois depuis sa mise en examen

Karim Benzema s'exprime pour la première fois depuis sa mise en examen

DirectLCI
FOOTBALL - C'est en débarquant ce lundi au centre d'entraînement du Real Madrid que Karim Benzema s'est exprimé publiquement pour la première fois depuis sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de chantage présumé à la sextape dont aurait été victime Mathieu Valbuena.

Karim Benzema n'a jamais été un grand bavard face aux médias. Et encore moins depuis quelques années qu'il soigne sa communication. Ce lundi à Madrid, tandis que des journalistes l'ont abordé au volant de sa voiture, à son arrivée à l'entraînement, l'attaquant du Real a enfin daigné s'exprimer pour la première fois depuis sa gardé à vue de la semaine dernière, mais il ne fallait évidemment pas s'attendre à de longs discours. D'autant que les reporters n'ont pas eu le temps d'aborder sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de chantage présumé autour d'une sextape de Mathieu Valbuena, assorti d'un contrôle judiciaire lui interdisant d'approcher son partenaire en équipe de France.

Karim Benzema : "Je suis très tranquille"

En fait, les journalistes espagnols ont simplement pu lui demander comment il allait. "Moi ? Comment je me sens ? Très bien, pourquoi ?" Puis le numéro 10 des Bleus d'assurer : "Je suis très tranquille."

Une réponse qui rappelle la photo qu'il avait postée sur sa page Facebook officielle le 6 novembre, c'est-à-dire lors de sa première séance d'entraînement après avoir été laissé libre par les forces de l'ordre. Celle-ci était en effet accompagné du statut "heureux".

De son côté, quelques heures plus tôt, le ministre des Sports Patrick Kanner a publiquement pris position pour une mise à l'écart des joueurs mis en examen par la justice. "Cette règle n'existe pas mais elle pourrait être mise en oeuvre par les instances, a-t-il ainsi déclaré sur les ondes d'Europe 1 . À un moment donné, cela mériterait d'être au moins réfléchi par les instances de la Ligue (LFP) et la Fédération française (FFF)." Et pour les hommes politiques ?

Plus d'articles

Sur le même sujet