Kylian Mbappé trouve que l’argent dans le foot, "c’est vraiment indécent"

Football
DirectLCI
GROS SOUS – Kylian Mbappé n’avait encore jamais parlé argent depuis son retentissant transfert au PSG pour 180 millions d’euros en 2017. Il vient de le faire dans un entretien à la télévision suisse, avec toute la franchise qui le caractérise.

La récente dernière fournée des Football Leaks a remis en lumière des pratiques que les suiveurs assidus de la chose footballistique connaissent bien, mais qui ont de quoi choquer le grand public, notamment au regard des montants engagés dans un club comme le PSG version Qatar. En cette année 2018 où il s’est révélé au monde et a conquis les cœurs des Français, y compris ceux qui aiment à fustiger "les millionnaires qui courent derrière un ballon", Kylian Mbappé, plus soucieux que jamais de son image, a ainsi entrepris de s’exprimer, ces derniers jours, pour dissiper une forme de malentendu.

Je ne vais pas révolutionner le football. Je suis dans un système, il faut savoir le respecter et rester à sa place aussi.Kylian Mbappé

Il a commencé le 8 novembre, sur les ondes de France Info, après la révélation par Mediapart de ses exigences (notamment un salaire de 55 millions d'euros sur cinq ans, net d'impôts) au moment de signer à Paris à l’été 2017 : "Je n'aime pas trop parler de ce sujet mais vu que vous m'en parlez, je vais en parler. Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus. (…) Après, il ne faut pas oublier qu'il y a des négociations et tout ce que j'ai fait, même si il y a plein de choses qui sont fausses, je l'ai fait dans les règles. Ce qui me fait rire un peu, c'est que Mediapart est à la base un site qui dénonce les irrégularités dans le football, sauf que tout ce que j'ai fait est en règle."

Il a remis le couvert ce lundi soir, cette fois sur l’antenne de la RTS (Radio télévision suisse) et au sujet du montant de son transfert à Paris, de 180 millions d’euros (bonus inclus) : "C'est vraiment indécent pour moi qui viens d'une famille assez modeste. C'est indécent mais c'est le marché qui est comme ça et c'est le monde du football qui marche comme ça. Je ne vais pas révolutionner le football. Je suis dans un système, il faut savoir le respecter et rester à sa place aussi."

Dans le même entretien, l’attaquant parisien des Bleus, qui soufflera ses 20 bougies le 20 décembre, affirme cependant cultiver son insouciance : "Il faut garder un côté enfant. Rester un peu immature n'est pas mal. Il y a tellement de pression dans le football qu'un peu de joie de vivre, un peu de plaisir, ça ne fait pas de mal dans ce milieu-là." Puis le joueur prodige d’ajouter : "Je n'ai jamais le trac. Je n'ai jamais peur. J'ai une vie de rêve et quand vous avez une vie de rêve, vous n'avez pas peur." Pas même du prix de votre prochain transfert ?

Selon le dernier classement établi, le 5 novembre, par le Centre international d’étude du sport (CIES), qui calcule et hiérarchise régulièrement la valeur potentielle des footballeurs professionnels, Kylian Mbappé est désormais le joueur le plus cher du monde, avec un prix potentiel de 216,5 millions d’euros, devant Harry Kane (197,3 millions) et Neymar (197 millions). Ce qui promet un montant encore plus "indécent" lors de son prochain changement de club. Qu’on se rassure toutefois, ou pas, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, a prévenu en mai : "Même si on me donne un milliard d’euros, je ne le vendrai pas."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter