L'Algérie choisit le Belge Georges Leekens comme nouveau sélectionneur

L'Algérie choisit le Belge Georges Leekens comme nouveau sélectionneur

RETOUR - Déjà à la tête des Fennecs en 2003, le technicien Belge Georges Leekens est le nouveau sélectionneur de l'Algérie depuis ce jeudi.

A l'instar de son compatriote Marc Wilmots ou encore Rolland Courbis, il faisait partie d'une short list réduite à cinq noms par la Fédération Algérienne de Football (FAF). C'est finalement bien le Belge Georges Leekens, qui sera au chevet de l'Algérie dans les prochains mois pour tenter de remporter la CAN 2017, puis surtout qualifier les Fennecs pour la Coupe du monde 2018 en Russie. "La commission ad hoc, après avoir consulté plusieurs techniciens, a arrêté une short-list de cinq entraîneurs. Le choix a été porté sur M. Georges Leekens pour diriger la sélection nationale. Ce choix a été approuvé à l'unanimité par les membres du bureau fédéral", a indiqué la FAF dans un communiqué.

Leekens, 67 ans, succède au Serbe Milovan Ravejac, qui a quitté le navire après le match nul concédé par l'Algérie face au Cameroun (1-1, le 9 octobre), en qualifications pour la Coupe du monde 2018. Considéré comme une erreur de casting par des cadres de la sélection comme le milieu de terrain de West Ham Sofiane Feghouli, Rajevac cède à son successeur une séléction algérienne en bien mauvaise posture dans un groupe B infernal comprenant le Cameroun, la Zambie et le Nigéria, prochain adversaire des Fennecs le 12 novembre prochain. Au cours de sa carrière, Leekens a notamment été sélectionneur de la Belgique, de la Tunisie mais aussi de l'Algérie en 2003.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Tempête Aurore : 40.000 foyers encore privés d'électricité ce soir dans le nord du pays

    Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

    EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

    EN DIRECT - Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

    Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.